Un registre pour les infractions fiscales

Publié le 20/03/2012 à 16:34, mis à jour le 20/03/2012 à 18:28

Un registre pour les infractions fiscales

Publié le 20/03/2012 à 16:34, mis à jour le 20/03/2012 à 18:28

Par Mathieu Lavallée

BUDGET QUÉBEC 2012 - Vous voulez faire affaire avec le gouvernement? Assurez-vous d’être en règle.

Dans le cadre de la présentation du budget du Québec 2012-2013, le Conseil du trésor a annoncé la création d’un registre pour rendre inadmissible à tout contrat public toutes les entreprises reconnues coupables d’infractions en matière de crime économique, de crime lié à la collusion et la corruption et de fraude fiscale.

Tous ceux qui voudront vendre des biens ou des services à Québec devront montrer patte blanche, en produisant une attestation délivrée par Revenu Québec.

Le registre doit être en place d’ici le 1er juin, et un projet de règlement a déjà été présenté à la fin du mois de février.

La durée de l’interdiction variera d’une à cinq années selon la gravité du crime ou de l’infraction.

Ce projet de registre va ainsi plus loin que la restriction des licences de la Régie du bâtiment du Québec qui empêche des entrepreneurs en construction de réaliser des contrats publics lorsqu’ils sont reconnus coupables d’infractions fiscales.

Notre couverture du budget provincial 2012

À la une

Bourse: Wall Street démarre en baisse une semaine économique chargée

Mis à jour il y a 21 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a ouvert en baisse lundi.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:29 | Refinitiv

Les yeux tournés vers la Fed: bientôt la fin des hausses de taux d’intérêt?

Les jeunes originaires du Maroc, d'Algérie et de Tunisie s'unissent

Il y a 20 minutes | Emmanuel Martinez

Trois jeunes chambres de commerce du Maghreb s'unissent pour créer un événement de réseautage à Montréal.