Un candidat controversé de Trump à la Fed se retire de la course

Publié le 22/04/2019 à 14:00

Un candidat controversé de Trump à la Fed se retire de la course

Publié le 22/04/2019 à 14:00

Par AFP
Un homme âgé noir qui parle sur une scène

Herman Cain, en 2014 (Photo: Getty Images)

Herman Cain, le candidat controversé pressenti par Donald Trump pour un poste de gouverneur à la Banque centrale américaine (Fed), a retiré son nom de la course, a annoncé lundi le président des États-Unis sur Twitter.


« Mon ami Herman Cain, un homme vraiment merveilleux, m’a demandé de ne pas le nommer pour un siège à la Banque centrale. Je vais respecter son vœu », a tweeté le président.






M. Cain, 73 ans, n’avait quasiment aucune chance de siéger à la Fed après que plusieurs sénateurs républicains ont fait part de leur volonté de bloquer sa nomination, jugeant que M. Cain n’était pas qualifié. 


Outre M. Cain, Donald Trump a nommé un autre de ses supporteurs indéfectibles, Stephen Moore, 59 ans, l’un de ses anciens conseillers de campagne et économiste de formation, mais aux vues jugées trop partisanes.  


Le républicain Donald Trump critique la Fed sans relâche depuis des mois ainsi que son président, Jerome Powell, pour avoir augmenté les taux d’intérêt fin 2018 et il réclame même désormais une baisse des taux pour soutenir l’économie.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.