G20: Stephen Harper s'en prend à la Chine

Publié le 11/11/2010 à 14:00, mis à jour le 11/11/2010 à 13:58

G20: Stephen Harper s'en prend à la Chine

Publié le 11/11/2010 à 14:00, mis à jour le 11/11/2010 à 13:58

Par La Presse Canadienne

Le premier minsitre du Canada Stephen Harper et le président américain Barack Obama lors du dernier sommet du G20 à Toronto en juin 2010. Photo : Bloomberg

Le premier ministre Stephen Harper affirme que le déséquilibre monétaire mondial n'a rien à voir avec les États-Unis, et tout à voir avec les taux de change fixes en Chine.

S'adressant à des journalistes avant une session de négociation des membres du G20 en Corée du Sud, il a soutenu que les pays avec des taux de change fixes devaient faire preuve de beaucoup plus de souplesse.

Selon lui, ces pays empêchent d'apporter les ajustements appropriés à à la direction de l'économie mondiale.

Mais il s'est montré peu convaincu que le sommet mène à une résolution ferme sur les taux de change et les déséquilibres mondiaux, comme il l'avait espéré.

"Ces questions doivent être abordées. Est-ce qu'elles le seront dans le cadre de cette conférence? Je n'en suis pas si sûr", a dit M. Harper. "Mais je crois qu'il y a des discussions plus franches sur ces enjeux, sur le fait qu'ils doivent être résolus."

Il y a une semaine à peine, les responsables canadiens et les analystes étaient optimistes de voir à ce sommet de deux jours des pourparlers sérieux sur les moyens de rééquilibrer graduellement le commerce mondial pour réduire la fragilité de l'économie internationale.

À la une

Google présente son nouveau téléphone Pixel

Il y a 49 minutes | AFP

Le Pixel 6 est équipé d'une puce utilisant l'intelligence artificielle.

Du bitcoin en vente chez Couche-Tard

Êtes-vous prêt à magasiner des cryptomonnaies au dépanneur du coin?

Bourse: Wall Street entame le mois d'août dans le vert

Mis à jour à 12:02 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée lundi pour un jour férié.