Sagard : Sabia forcé de s'expliquer

Publié le 23/02/2012 à 13:43, mis à jour le 23/02/2012 à 16:50

Sagard : Sabia forcé de s'expliquer

Publié le 23/02/2012 à 13:43, mis à jour le 23/02/2012 à 16:50

Par Mathieu Lavallée

[Photo : Aude Vanlathem]

Questionné par les journalistes à propos de son passage à Sagard, le domaine de la famille Desmarais dans Charlevoix, Michael Sabia a été forcé de s’expliquer lors de la présentation des résultats annuels de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Le président et chef de la direction a souligné que deux aspects doivent être pris en compte quant à la relation amicale qu’il a avec Paul Desmarais, l’ancien président et chef de la direction de Power Corporation.

Il est normal qu’il maintienne une vie privée, selon lui, tout en conservant comme objectif de toujours préserver l’intégrité de la Caisse.

M. Sabia n’a jamais indiqué clairement s’il allait s’abstenir de retourner à Sagard ou non, mais a indiqué qu’il y a des situations ou sa mission de protéger l’intégrité de la société d’État passait avant sa vie privée.

Le numéro un de la CDP a également affirmé que de toute façon, les processus de gouvernance de l’organisation font en sorte que personne, lui compris, ne puisse prendre de décision seul quant aux investissements de la Caisse.

À la une

Cinq conseils pour améliorer ses chances de financement

Édition du 18 Janvier 2023 | Karl Rettino-Parazelli

FINANCEMENT. Comment maximiser ses chances d'obtenir un prêt désiré?

Arrêtez de vous sous-évaluer comme entrepreneur!

BLOGUE INVITÉ. Attention, vendre à bas prix comporte des risques et des effets pervers.

La taxe de 2% sur les rachats d'actions des sociétés rapporterait 3 G$ en cinq ans

Le gouvernement souhaite inciter les entreprises à plutôt réinvestir leurs bénéfices dans leurs activités.