Québec solidaire veut interdire les véhicules à essence

Publié le 28/08/2018 à 06:44

Québec solidaire veut interdire les véhicules à essence

Publié le 28/08/2018 à 06:44

Par La Presse Canadienne

Québec solidaire interdirait les véhicules à essence à compter de 2030 s'il forme le prochain gouvernement, selon ce que rapporte mardi Radio-Canada.

Seul l'achat de véhicules hybrides ou électriques serait autorisé dans douze ans, tandis que les acheteurs de véhicules à essence seraient pénalisés dès le premier mandat solidaire, ajoute le diffuseur public.

Selon l'échéancier de Québec solidaire, qui s'inspire de la situation au Royaume-Uni et en France, une obligation de ne vendre que des véhicules hybrides ou électriques entrerait en vigueur en 2030. Une obligation de ne vendre que des véhicules électriques suivrait en 2040, puis les véhicules à essence disparaîtraient des routes de la province en 2050.

L'incitatif à l'achat de 8000 $ lors de l'acquisition d'un véhicule électrique serait bonifié et tout achat d'un véhicule à essence serait pénalisé, sous forme de taxe ou de frais additionnels.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Hausse du prix des maisons dans une majorité de régions

BLOGUE. La MRC de la Matawinie se distingue, et on trouve de belles surprises au Saguenay.

L'Apple Watch va sauver des vies jusqu'au Canada

BLOGUE. Approuvés par Santé Canada, l’alerte d’arythmie cardiaque et l’ECG d’Apple débarquent au pays cette semaine.

Autre restructuration chez SNC-Lavalin, qui retire ses prévisions

Mis à jour à 11:57 | La Presse Canadienne

L’entreprise cessera aussi de soumissionner afin de décrocher des contrats à prix fixe.