Plusieurs défis attendent la nouvelle ministre des Finances

Publié le 18/08/2020 à 13:23

Plusieurs défis attendent la nouvelle ministre des Finances

Publié le 18/08/2020 à 13:23

Par La Presse Canadienne
Chrystia Freeland

Chrystia Freeland sera assermentée mardi. (Photo: Adrian Wyld pour La Presse canadienne)

La nouvelle ministre fédérale des Finances sera confrontée à plusieurs défis de taille, alors que le Canada navigue à vue sur une mer d’incertitude pandémique, dans les circonstances économiques les plus difficiles depuis la Grande Dépression des années 1930.

Chrystia Freeland, qui sera assermentée mardi après la démission de Bill Morneau lundi soir, devra continuer à gérer la relance économique, alors que plus de 40 % des trois millions de travailleurs canadiens qui avaient été jetés au chômage au printemps étaient toujours sans emploi à la mi-juillet.

Or, moins du tiers des 4,7 millions de Canadiens qui recevaient la Prestation canadienne d’urgence de 2000 $ par mois au début du mois d’août seront admissibles à l’assurance-emploi lorsque cette PCU prendra fin le 26 septembre: la transition vers l’assurance-emploi sera donc un autre défi majeur pour ces Canadiens — et pour la nouvelle ministre.

Pendant ce temps, le spectre du protectionnisme américain continue de peser lourd, alors que le président Donald Trump a réintroduit plus tôt ce mois-ci les droits de douane sur l’aluminium canadien — essentiellement québécois. Or, le candidat démocrate à la présidence, Joe Biden, nourrit lui aussi des sentiments protectionnistes, ce qui complique davantage les relations commerciales entre les deux pays.

Selon Douglas Porter, économiste en chef de la Banque de Montréal, la question à long terme est de savoir si la flambée des dépenses publiques liées au coronavirus se transformera en une tendance plus permanente, avec des implications sur la fiscalité et la dette nationale. Ottawa injecte de fortes sommes dans l’économie depuis mars, ce qui se traduit par une dette projetée de 343 milliards $, une augmentation de plus de 1000 % par rapport à l’année précédente.

 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

L'inflation a monté de 0,5%, en septembre

21/10/2020 | AFP

La hausse des prix des transports, des loisirs, de la formation, de la lecture et du logement appuie cette croissance.

Au pays, 21% des entreprises touchées par une cyberattaque

Le phénomène semble directement proportionnel à la taille des entreprises.

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.