Ottawa vient en aide aux travailleurs agricoles étrangers

Publié le 31/07/2020 à 15:47

Ottawa vient en aide aux travailleurs agricoles étrangers

Publié le 31/07/2020 à 15:47

Par La Presse Canadienne
Un tracteur dans un champ agricole.

(Photo: La Presse canadienne)

Le gouvernement fédéral octroie près de 59 millions $ pour mieux protéger la santé et la sécurité des travailleurs étrangers dans le milieu agricole.

Cette annonce survient après que des reportages eurent fait état d’abus de certains employeurs, qui forcent les travailleurs à payer des frais pour leur quarantaine, par exemple.

Ce sont donc 7,4 millions $ qui iront à des organismes qui viennent en aide aux travailleurs étrangers, afin qu’ils soient au courant de leurs droits et dans leur langue.

De plus, 16,2 millions $ serviront à augmenter la portée et le nombre d’inspections au sein des fermes canadiennes.

Enfin, 35 millions $ serviront à rendre les lieux de travail plus sécuritaires. 

Jusqu’à maintenant, des centaines de travailleurs ont été déclarés positifs du coronavirus, surtout dans le sud de l’Ontario. Trois d’entre eux en sont décédés.

Sur le même sujet

Les producteurs laitiers demandent une indemnisation

Des producteurs laitiers canadiens réclament une indemnisation d'Ottawa en raison des pertes subies par l'industrie.

La stratégie d'achat d'aliments québécois dévoilée

Toutes les institutions devront s’être dotées d’une telle cible en 2025, a dit le ministre Lamontagne.

À la une

Bourse: Wall Street au vert, attendant toujours un plan de relance

Mis à jour le 22/10/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine au vert, avant le dernier débat Trump-Biden.

Titres en action: Precision Drilling, Corus, Rogers, Coca-Cola...

Mis à jour le 22/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Abitibi: une importante mine d'or pourrait reprendre du service en 2021

L’une des plus importantes mines d’or en Abitibi−Témiscamingue, la mine Kiena, pourrait reprendre sa production en 2021.