Ottawa dépose une loi pour geler des avoirs étrangers

Publié le 03/03/2011 à 11:33

Ottawa dépose une loi pour geler des avoirs étrangers

Publié le 03/03/2011 à 11:33

Par La Presse Canadienne

Répondant à la crise qui déchire plusieurs pays du monde arabe, où des dirigeants déchus ont fui le pouvoir en emportant leurs fortunes avec eux, Ottawa a présenté un projet de loi en vue de faciliter le gel des avoirs d'étrangers au Canada.

Les ministres des Affaires étrangères, Lawrence Cannon, et de la Justice, Rob Nicholson, en ont fait l'annonce, jeudi.

Le projet de loi serait un nouvel outil permettant de lutter contre la corruption et les détournements de fonds de chefs d'État répressifs, a indiqué le ministre Cannon en conférence de presse.

La mesure permettrait au gouvernement canadien de geler les avoirs d'étrangers, à la demande d'un gouvernement. Il permettrait aussi de saisir toute propriété au Canada des personnes visées par la demande.

Le Canada a rapidement gelé les avoirs du dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, après l'adoption aux Nations unies d'une résolution en ce sens.

Mais dans le cas de l'ex-président tunisien Zine El Abidine Ben Ali et de sa famille, leurs actifs n'ont pas encore été gelés par Ottawa. L'ambassade de Tunisie au Canada en a pourtant fait la demande, il y a plus d'un mois.

Les conservateurs plaident toutefois qu'ils n'ont toujours pas reçu de demande officielle et qu'il leurs manque des informations pour aller de l'avant, en vertu de la loi canadienne actuelle.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

À la une

Dans la tourmente, Nemaska Lithium trouve un investisseur

Son titre bondissait de plus de 43% vers midi.

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

Fin des services au comptoir à la Laurentienne

Mis à jour le 19/07/2019 | La Presse Canadienne

Les négociations avaient été acrimonieuses entre l’institution financière et la partie syndicale.