Ottawa affiche un surplus de 5,3 G$ pour les deux premiers mois de 2022-2023

Publié le 29/07/2022 à 12:53

Ottawa affiche un surplus de 5,3 G$ pour les deux premiers mois de 2022-2023

Publié le 29/07/2022 à 12:53

Par La Presse Canadienne

Les revenus pour la période ont grimpé de 12,1 G$, soit 20,3%, à 71,7 G$. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Le gouvernement fédéral a affiché un excédent budgétaire de 5,3 milliards de dollars (G$) pour les deux premiers mois de son exercice financier 2022-2023.

Dans sa Revue financière, le ministère des Finances a indiqué que ce résultat se comparait à un déficit de 23,8 G$ pour la même période en 2021-2022. Un excédent de 2,7 G$ a été enregistré pour chacun des mois d’avril et de mai de l’exercice en cours.

Ottawa a souligné que les résultats de l’exercice financier 2022-2023 continuaient de s’améliorer par rapport au sommet de la pandémie de COVID-19.

Les charges des programmes, en excluant les pertes actuarielles nettes, ont diminué de 17,9 G$, soit 23,3%, ce qui est essentiellement attribuable à la baisse des paiements de transfert versés aux particuliers, aux entreprises et aux autres administrations.

Les frais de la dette publique ont augmenté de 1,7 G$, soit 44,2%, surtout en raison de la forte inflation et de la hausse des taux d’intérêt.

Les revenus pour la période ont grimpé de 12,1 G$, soit 20,3%, à 71,7 G$. Les pertes actuarielles nettes se sont établies à 1,7 G$ pour les deux mois, comparativement à celles de près de 2,6 G$ de la même période un an plus tôt.

 

À la une

Et si François Legault s'inspirait de l'autre modèle allemand?

ANALYSE. L'Allemagne a non seulement un secteur manufacturier très dynamique, mais aussi un mode de scrutin exemplaire.

Le PQ fait peu de cas de la perte de l’appui éditorial du journal «Le Devoir»

Mis à jour à 12:08 | La Presse Canadienne

S’il a perdu le soutien du quotidien, Paul St-Pierre Plamondon espère convaincre les indécis.

Nadeau-Dubois invite à «une grande jase politique» pour convaincre les indécis

Mis à jour à 12:04 | La Presse Canadienne

«Là c'est important de parler à vos parents, grands-parents, de leur dire ce qui vous inquiète pour l'avenir.»