OTAN: réunion d'urgence sur la demande de Trump d'augmenter les dépenses militaires

Publié le 12/07/2018 à 06:31

OTAN: réunion d'urgence sur la demande de Trump d'augmenter les dépenses militaires

Publié le 12/07/2018 à 06:31

Par AFP

(Getty Images)

Une réunion extraordinaire entre les 29 membres de l'Otan a été convoquée en urgence jeudi à Bruxelles pour discuter de l'augmentation des dépenses militaires des Alliés, une exigence répétée du président américain Donald Trump, a-t-on appris de sources concordantes.


M. Trump «a profité de son temps de parole pour revenir sur la question» des dépenses militaires, a expliqué une source diplomatique.


Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg «a donc convoqué une réunion», a-t-elle ajouté.


«Il est correct qu'une session extraordinaire sur le partage des charges est en cours», a confirmé une deuxième source diplomatique.


La Maison Blanche s'est refusée à tout commentaire «à ce stade».


Selon la première source, M. «Trump a désigné plusieurs pays, en particulier l'Allemagne», qu'il avait déjà ciblé mercredi au premier jour du sommet, usant d'un «langage dur» et appelant la chancelière Merkel «Angela».


Le président américain n'a de cesse de réclamer aux Européens, et à l'Allemagne en particulier, d'accroître leurs dépenses militaires afin de respecter leur engagement de les porter à 2% de leur PIB en 2024.


Il a même suggéré mercredi de les porter à terme à 4% de leur PIB.


Le locataire de la Maison Blanche s'en était pris mercredi frontalement à l'Allemagne, accusée d'être "prisonnière" de la Russie pour ses approvisionnements en énergie.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Inquiétants, les tarifs de Trump?

BLOGUE INVITÉ. Trump effraie plus d'un investisseur avec son attitude belligérante envers la Chine.

L'imposition des taxes douanières supplémentaires repoussée?

15/05/2019 | AFP

La décision de M. Trump doit intervenir d’ici samedi, conformément à la législation.

À la une

Will.i.am investit dans la montréalaise Stradigi AI

«Nous voulons devenir un acteur majeur de l’industrie mondiale de l’IA», affirme son président.

Bourse: Wall Street, rattrapée par les tensions, baisse

REVUE DES MARCHÉS. Elles se cristallisent actuellement autour du géant chinois des télécoms Huawei.

Le baril de brut new-yorkais perd 5,7% au terme de sa pire séance de l'année

15:55 | AFP

Plusieurs statistiques publiées jeudi ont laissé craindre un ralentissement de l’économie mondiale.