Mi-mandat: autopsie de la «défaite» républicaine

Publié le 13/11/2018 à 15:00

Mi-mandat: autopsie de la «défaite» républicaine

Publié le 13/11/2018 à 15:00

Par François Normand

Le président américain Donald Trump (Source: Getty)

BALADO – Ce n’est pas une opinion, les chiffres le démontrent: les républicains ont perdu des plumes aux élection de mi-mandat, le 6 novembre. Le Wall Street Journal, le grand quotidien conservateur américain, parle même globalement d’une «défaite du parti républicain avec un avertissement pour 2020». Voici pourquoi.



Découvrez mon livre électronique Zoom sur le monde : 20 clés géopolitiques pour mieux comprendre le monde à l’ère de Trump.


Pour aller plus en profondeur, lisez mon l'analyse géopolitique à ce sujet.


 


 


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une: Montréal est «hot» en immobilier. Trop?

Édition du 23 Mars 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, Montréal est «hot» en immobilier. Trop?

À la une: 12 idées pour faire avancer le Québec

Édition du 09 Mars 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, 12 idées pour faire avancer le Québec.

OPINION À la une: à quoi sert votre entreprise?
Édition du 23 Février 2019 | Les Affaires
La destination Saint-Hyacinthe opère un retour en force
Édition du 09 Février 2019 | Claudine Hébert
À la une: les grand(e)s de la gouvernance
Édition du 09 Février 2019 | Les Affaires

À la une

10 choses à savoir lundi

Il y a 36 minutes | Alain McKenna

10$ pour parler à un agent chez Fido, UPS veut livrer des infirmières, ce canon à vapeur chasse les voleurs!

Pouvez-vous vraiment vous fier aux gourous de la finance?

CHRONIQUE. Une intelligence artificielle (IA) vient de découvrir qu'il faut être fou pour se fier à leurs prédictions!

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

07:07 | LesAffaires.com et AFP

«Les inquiétudes liées à l'économie mondiale sont de retour.»