Les négociateurs au Congrès disent avoir un accord pour éviter un «shutdown»

Publié le 12/02/2019 à 06:46

Les négociateurs au Congrès disent avoir un accord pour éviter un «shutdown»

Publié le 12/02/2019 à 06:46

Par La Presse Canadienne

Les négociateurs au Congrès américain ont annoncé lundi soir un accord visant à empêcher une nouvelle paralysie partielle du gouvernement fédéral et à financer la construction de nouvelles barrières le long de la frontière américano-mexicaine.

Les républicains cherchaient désespérément à éviter un autre «shutdown» brutal. Ils ont provisoirement accepté de dépenser beaucoup moins que les 5,7 milliards $ US réclamés par le président Donald Trump pour un mur à la frontière, se contentant d'un montant d'environ 1,4 milliard $, selon un haut conseiller au Congrès.

Devant un groupe bipartisan de représentants et de sénateurs, le président du Comité sénatorial des crédits, Richard Shelby, un républicain de l'Alabama, a fait état d'un accord de principe.

Les détails ne seront pas officiellement publiés avant mardi, mais l'entente serait arrivée à temps pour faire tomber la menace d'une paralysie partielle du gouvernement en fin de semaine.

Les démocrates auraient cédé du terrain, lundi, sur leurs demandes pour limiter le nombre de détentions d'immigrants par les autorités fédérales.

Reste à savoir si le président Trump suivra dans la voie tracée par les négociateurs républicains et démocrates.

M. Trump s'est rendu lundi soir à El Paso, au Texas, pour un rassemblement consacré à l'immigration et aux questions frontalières.

Sur le même sujet

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

14/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en Amérique du Nord.

La Chine annonce un accord préliminaire avec les États-Unis

13/12/2019 | AFP

Cette annonce a été faite au lendemain de propos très optimistes du président américain.

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

14/12/2019 | François Normand

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en Amérique du Nord.

Trois placements à contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

14/12/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.