Les coupures d'Ottawa pourraient coûter 60 000 emplois

Publié le 23/01/2012 à 13:28, mis à jour le 23/01/2012 à 13:30

Les coupures d'Ottawa pourraient coûter 60 000 emplois

Publié le 23/01/2012 à 13:28, mis à jour le 23/01/2012 à 13:30

Par La Presse Canadienne

Les compressions budgétaires décidées par le gouvernement fédéral ont fait mal au marché du travail, selon le Centre canadien des politiques alternatives (CCPA), un institut de recherche campé à gauche.

Plus de 60 000 emplois pourraient être perdus dans la foulée de cette cure minceur instaurée par Ottawa, selon l'économiste David Macdonald.

L'étude indique que la région d'Ottawa-Gatineau serait la plus frappée par les suppressions d'emploi, avec 22 000 fonctionnaires mis à pied. Dans les provinces maritimes, on comptera plutôt 5400 pertes d'emploi, toujours selon le CCPA.

En analysant les vagues de compression précédentes, M. Macdonald en arrive à la conclusion que les secteurs les plus durement touchés seront le logement sur les réserves autochtones, les soins de santé offerts aux Premières nations, l'appui aux familles à faible revenu, les soins aux aînés et le soutien aux chômeurs.

Le CCPA critique aussi le gouvernement pour ce qu'il qualifie de manque de transparence dans ce dossier et dénonce l'absence de consultations auprès des citoyens.

À la une

Les cofondateurs de Frank And Oak se joignent à Rose Buddha

Il y a 37 minutes | Emmanuel Martinez

Ethan Song et Hicham Ratnani, qui ont lancé la marque Frank And Oak, ont décidé d’investir dans Rose Buddha.

Gouvernance des sociétés d'État: Girard vise l'unanimité pour son projet de loi

C’était le début, mardi, des consultations particulières sur ce projet de loi.

L'examen financier de début d'année devrait inclure le testament, selon des experts

Le plan doit évoluer avec les changements aux familles et aux actifs.