Le plan vert du gouvernement Legault est trop timide

Publié le 16/11/2020 à 16:10

Le plan vert du gouvernement Legault est trop timide

Publié le 16/11/2020 à 16:10

Par La Presse Canadienne
Le premier ministre du Québec, François Legault

Le premier ministre du Québec, François Legault (Photo: Paul Chiasson, La Presse Canadienne)

Le Plan vert du gouvernement Legault dévoilé lundi comporte une faille importante: il n’atteint que 40 % de l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

C’est ce que déplore le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie écologique à l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Jérôme Dupras. 

Le plan prévoit en effet de réduire de 37,5% les émissions de GES d’ici à 2030 par rapport au niveau de 1990, conformément aux accords internationaux, mais il n’inclut toutefois que 40% des mesures pour y arriver.

Ainsi, le gouvernement ne sait toujours pas ce qu’il va faire pour atteindre son objectif, a fait remarquer M. Dupras dans une entrevue téléphonique lundi. 

Il constate notamment que de larges champs d’action ont été omis, notamment la mise en place de mesures contraignantes pour réduire la pollution.

Et également, il relève que la CAQ n’investit pas assez massivement dans la protection, la restauration et l’aménagement des écosystèmes, qui servent justement à réduire les émissions de GES.

À la une

C'est votre plus grand risque d'affaires, mais vous refusez de le voir (2)

18/09/2021 |

ANALYSE. Un nombre grandissant d'investisseurs et d'entreprises disent que le risque climatique doit être LA priorité.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

09/09/2021 | Les Affaires

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

L'inspection et une garantie légale de qualité bientôt obligatoires?

17/09/2021 | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. Il ne sera plus possible de s’improviser inspecteur sans posséder la formation adéquate.