Le plan vert du gouvernement Legault est trop timide

Publié le 16/11/2020 à 16:10

Le plan vert du gouvernement Legault est trop timide

Publié le 16/11/2020 à 16:10

Par La Presse Canadienne
Le premier ministre du Québec, François Legault

Le premier ministre du Québec, François Legault (Photo: Paul Chiasson, La Presse Canadienne)

Le Plan vert du gouvernement Legault dévoilé lundi comporte une faille importante: il n’atteint que 40 % de l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

C’est ce que déplore le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie écologique à l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Jérôme Dupras. 

Le plan prévoit en effet de réduire de 37,5% les émissions de GES d’ici à 2030 par rapport au niveau de 1990, conformément aux accords internationaux, mais il n’inclut toutefois que 40% des mesures pour y arriver.

Ainsi, le gouvernement ne sait toujours pas ce qu’il va faire pour atteindre son objectif, a fait remarquer M. Dupras dans une entrevue téléphonique lundi. 

Il constate notamment que de larges champs d’action ont été omis, notamment la mise en place de mesures contraignantes pour réduire la pollution.

Et également, il relève que la CAQ n’investit pas assez massivement dans la protection, la restauration et l’aménagement des écosystèmes, qui servent justement à réduire les émissions de GES.

À la une

American Airlines, nouvelle coqueluche des boursicoteurs?

Il y a 34 minutes | AFP

L'action s'est envolée de plus de 80% à Wall Street malgré des résultats financiers négatifs pour 2020.

Ascension de GameStop: la révolte des boursicoteurs contre les barons de Wall Street

09:20 | AFP

Retour sur une «révolte» boursière et ce qu'elle révèle de la lutte entre jeunes investisseurs et barons de la finance.

Actions de BlackBerry et GameStop: doit-on se lancer?

S'il est tentant de suivre la tendance poussée par les réseaux sociaux, il s'agit avant tout d'un pari boursier.