Le NPD ne préconise pas un impôt ponctuel des «ultrariches»

Publié le 15/07/2021 à 17:19

Le NPD ne préconise pas un impôt ponctuel des «ultrariches»

Publié le 15/07/2021 à 17:19

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Jagmeet Singh écarte l’idée d’un impôt ponctuel sur la « richesse extrême », qui pourrait rapporter au trésor fédéral des dizaines de milliards de dollars, selon le directeur parlementaire du budget. Le chef néo-démocrate préconise plutôt d’imposer de façon permanente les « ultrariches ».

Dans un rapport publié jeudi, le bureau du Directeur parlementaire du budget (DPB), Yves Giroux, estime qu’un « impôt unique » de 3 % sur la valeur nette des actifs de plus de 10 millions $ et de 5 % sur celle de plus de 20 millions $ rapporterait entre 44 et 61 milliards $ au trésor public fédéral, pour aider Ottawa à payer la réponse à la pandémie.

M. Singh s’en tient toutefois à sa proposition de l’année dernière: une taxe annuelle et permanente de 1 % sur les familles dont la fortune dépasse 20 millions $.

Le chef néo-démocrate souligne que le rapport du DPB montre qu’il y a encore beaucoup de recettes fiscales à tirer, mais il croit qu’une taxe permanente pour les résidents « ultrariches » constitue la bonne voie vers une fiscalité équitable. M. Singh réclame également une « taxe pandémique » sur les profits, qui ciblerait temporairement les géants du Web comme Google, Netflix et Amazon.

Alors que le Canada se dirige vers des élections probables cette année, le Nouveau Parti démocratique propose d’utiliser les recettes de l’impôt sur les grandes fortunes pour financer des promesses sociales coûteuses, comme un régime national d’assurance médicaments et l’amélioration du réseau des foyers de soins de longue durée.

C’est le député libéral torontois Nathaniel Erskine-Smith qui avait demandé au DPB une estimation des recettes qui découleraient d’un impôt unique sur la richesse extrême. Il avait déposé en février un avis de motion en Chambre pour que le gouvernement aborde « les inégalités de richesses grandissantes et les préoccupations d’équité entre les générations ». Le député proposait notamment une telle « taxe unique sur la richesse extrême pour aider à payer la réponse à la pandémie » et de nouvelles mesures fiscales sur les successions et les revenus de placement.

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial