La recherche, gagnante du budget Flaherty

Publié le 22/03/2011 à 16:20, mis à jour le 22/03/2011 à 20:12

La recherche, gagnante du budget Flaherty

Publié le 22/03/2011 à 16:20, mis à jour le 22/03/2011 à 20:12

Par Jean-Paul Gagné

Malgré l’austérité du budget de Jim Flaherty, la recherche universitaire et l’innovation sont les gagnantes des nouveaux crédits autorisés par Ottawa pour les prochaines années.

Par contre, le ministre n’a pas amélioré les crédits d’impôts non remboursables accordés aux grandes entreprises comme le demandaient certains intervenants. Ce faisant, les filiales de sociétés étrangères risquent ainsi de continuer à déplacer leurs budgets de recherche à l’étranger.

Au total, ce sont 628 millions de dollars (M$) qui seront investis en deux ans pour soutenir la recherche universitaire, l’innovation industrielle et l’éducation et la formation.

Le gouvernement canadien entend maintenir le Canada parmi les pays qui consacrent le plus d’effort au financement de la recherche et développement (R&D) dans le secteur de l’enseignement supérieur. Le Canada consacrait à cette fin en 2008 près de 0,7 % de son produit intérieur brut (PIB), comparativement à 0,5 % au Royaume-Uni et en Allemagne, à 0,45 % en France, à 0,4 % au Japon et en Italie et à 0,37 % aux Etats-Unis.

C’est Génome Canada qui recueille le montant le plus élevé, soit 65 M$ en 2011-2012. Cette somme est destinée à la recherche en santé humaine, domaine dans lequel le Québec a beaucoup d’expertise, et au financement des centres de génomique existant dans différentes provinces. Toutefois, rien n’est prévu pour la génomique au-delà de mars 2012.

Le cerveau

Le budget alloue aussi 20 M$ en deux ans au financement de la recherche sur le cerveau et les maladies mentales. Une somme supplémentaire de 60 M$ sera engagée à cette fin au cours des trois années suivantes.

Selon un fonctionnaire, cette somme sera gérée par la fondation Brain Canada, qui la distribuera aux chercheurs. Les projets de recherche choisis devraient être déterminés à la suite de concours, comme cela se fait pour les autres domaines de recherche.

Toujours dans la santé, les Instituts de recherche en santé recevront 15 M$ pour chacune des deux prochaines années pour appuyer des initiatives axées sur le patient.

Chaires de recherche

Le budget prévoit aussi 53,5 M$ en cinq ans pour 10 nouvelles chaires de recherche. Certaines de ces chaires devront être consacrées aux technologies de l’information.

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie se voit lui aussi attribuer 15 M$ par année au cours des deux prochaines exercices et le Conseil de recherches en sciences humaines reçoit 7 M$ par année au cours de la même période.

Environ 20 % des crédits alloués aux organismes subventionnaires servira à couvrir les dépenses de fonctionnement et d’entretien des installations de recherche.

Contenu numérique

L’industrie numérique retient aussi l’attention avec des crédits de 80 M$ en trois ans dans le but d’aider les PME à adopter les technologies de l’information et de communication. Une somme de 60 M$ sera aussi allouée au cours de la même période pour promouvoir l’inscription des étudiants dans ce domaine.

Trois domaines spécifiques retiennent aussi l’attention. L’Institut national d’optique de Québec reçoit 45 M$ en cinq ans, l’Institut Perimeter sur la physique quantique de Waterloo, Ontario, obtient 50 M$ en cinq ans et un institut de recherche de Thunder Bay se voit attribuer 4 M$ en trois ans pour construire un cyclotron qui produira des isotopes médicaux.

En outre, Ottawa appuie la démonstration et la commercialisation de nouvelles technologies et le développement de 30 chaires de recherche industrielle dans les collèges, qui obtiennent 23 M$ en cinq ans.

Le développement des technologies propres en matière de qualité de l’air et des changements climatiques est aussi encouragé avec l’octroi à la fondation Technologies du développement durable Canada d’une subvention de 40 M$ en deux ans.

Enfin, le Fonds des médias recevra 100 M$ par année pour investir dans la création de contenu numérique multiplateforme.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Disney+ fait mieux que prévu avec 10 millions d'abonnés pour son lancement

13/11/2019 | AFP

Disney a dépassé les attentes en affirmant mercredi avoir attiré 10 millions d'abonnés à sa plateforme Disney+.

Les PME et l'innovation: pas que des mauvaises nouvelles

La présidente-directrice générale de QuébecInnove, Isabelle Foisy, répond à une chronique d'Olivier Schmouker.

Au Québec, 2 PME sur 3 tournent le dos à l'innovation!

12/11/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est l'avenir socioéconomique du Québec qui est ainsi mis en péril, selon une étude fracassante...