La Fed réfléchit à sa politique monétaire

Publié le 31/07/2018 à 12:09

La Fed réfléchit à sa politique monétaire

Publié le 31/07/2018 à 12:09

Par AFP

[Photo: 123rf.com]

La Banque centrale américaine (Fed) a commencé mardi une réunion de politique monétaire à l’issue de laquelle elle devrait laisser les taux inchangés, mais confirmer son intention de les relever progressivement pour éviter une surchauffe.

« Le Comité de politique monétaire (FOMC) a commencé sa réunion à 10H00 locales », a indiqué mardi une porte-parole de la Réserve fédérale.

Un communiqué sera publié mercredi à 14H00 à l’issue de cette réunion ordinaire qui ne comporte pas de conférence de presse du président de la Fed Jerome Powell.

Les acteurs financiers sur les marchés sont quasiment unanimes pour prévoir un statu quo sur les taux au jour le jour qui se situent actuellement dans la fourchette de 1,75 % à 2 %.

Cette pause semblait confirmée par avance par le chiffre de l’inflation publié mardi par le département du commerce. La progression de l’indice PCE, baromètre favori de la Fed pour mesurer la hausse des prix, est restée stable sur un an à 2,2 %, la hausse s’étant limitée à 0,1 % sur le mois.

Au cours de cette réunion, les tensions commerciales et leur impact éventuel sur l’économie devraient être discutés alors que le Livre beige a signalé que de plus en plus d’entreprises se montraient inquiètes de la mise en place de tarifs douaniers par Washington et ses partenaires commerciaux.

Une escalade dans le conflit commercial a le potentiel d’accélérer la hausse des prix, si les produits importés deviennent plus onéreux. Les incertitudes autour du commerce peuvent aussi ralentir l’économie. Mais celle-ci s’est montrée extrêmement dynamique au 2e trimestre avec 4,1 % de croissance en rythme annuel, un sommet depuis quatre ans.

Autre sujet que les membres du Comité ne manqueront pas d’évoquer : l’indépendance de la Fed face aux critiques de Donald Trump.

Celui-ci s’est dit « mécontent » de la hausse des taux, qui renchérit le dollar, mais il a admis en même temps respecter les décisions de la banque centrale. Son secrétaire au Trésor Steven Mnuchin s’est empressé d’atténuer ces critiques assurant que le président n’avait « pas essayé de faire pression sur la Fed ou de remettre en cause l’indépendance de la Fed ».

 

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

De nouveaux espoirs rapprochent la Bourse du record de juillet

BLOGUE. Le vent semble vouloir tourner en Bourse, mais le test des profits reste à venir.

USA: si la croissance se poursuit, pas besoin de baisse de taux immédiate

04/09/2019 | AFP

«On ne devrait pas être trop confiants du le fait que l'économie va bien, ni de celui qu'une récession est inévitable.»

À la une

Les entrepreneurs, ces héros

Édition du 21 Septembre 2019 | Marine Thomas

ÉDITO. It’s lonely at the top. Qu’on le veuille ou non, la dynamique change lorsqu’on grimpe les ...

Pour une intervention sensée en santé mentale

Édition du 21 Septembre 2019 | Simon Lord

DROIT DES AFFAIRES. Une des fortes tendances en matière de relations de travail cette année est celle des cas...

Catherine Dagenais, la première femme à la tête de la SAQ

18/09/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «N’hésitez pas à vous lancer, à dire à vos supérieurs ce que vous voulez apprendre», dit Mme Dagenais.