La CAQ réduirait les dépenses de 1,2G$ dès son premier mandat

Publié le 28/08/2018 à 10:23, mis à jour le 28/08/2018 à 13:59

La CAQ réduirait les dépenses de 1,2G$ dès son premier mandat

Publié le 28/08/2018 à 10:23, mis à jour le 28/08/2018 à 13:59

Par La Presse Canadienne

La Coalition avenir Québec croit qu’elle serait en mesure de sabrer 1,2 milliard $ dans les dépenses du gouvernement d’ici la fin de son premier mandat.


La formation politique de François Legault a indiqué par voie de communiqué qu’elle s’engage notamment, si elle est élue le 1er octobre prochain, « à regrouper les Centres de traitement informatique et les services en technologies de l’information, à numériser les services administratifs du gouvernement et à réduire d’au moins 10 % les coûts d’approvisionnement en biens et services du gouvernement ».


À terme, ajoute le communiqué, « ces mesures combinées permettront des économies de 800 millions $ d’ici quatre ans ».


La CAQ propose également de profiter des départs à la retraite au cours des quatre prochaines années afin de réduire le nombre de postes administratifs, ce qui se traduirait par une économie additionnelle de 380 millions $ sur quatre ans.


Il veut aussi s’attaquer à la bureaucratie, en éliminant des milliers de postes jugés inutiles au bon fonctionnement du gouvernement.


Selon lui, cet objectif est tout à fait réalisable sans toucher aux services publics offerts à la population. Il prévoit économiser ainsi 380 millions $.


Pour ne pas s’attirer les foudres des syndicats, il promet de procéder uniquement par attrition, donc sans mises à pied, en s’appuyant sur le fait qu’environ 36 000 fonctionnaires prendront leur retraite au cours des quatre prochaines années.


Dans le passé, M. Legault avait parlé de la nécessité de sabrer 20 000 postes dans la fonction publique, mais il affiche désormais des visées plus modestes.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Bombardier: la classe politique réagit

Le ministre caquiste de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, doit réagir à Montréal vers 12H30.

Économie : comprendre les objectifs de la CAQ en attendant les moyens

Édition du 27 Octobre 2018 | Mia Homsy

EXPERTE INVITÉE. Que signifie l'élection d'un gouvernement de la CAQ pour l'économie du Québec ? Quelles priorités ...

À la une

Immobilier: l'activité et les prix grimpent de 3% en avril

16:42 | Les Affaires - JLR

Bulletin JLR-LesAffaires. Le marché du condo continue d’avoir le vent dans les voiles, à l'exception de Laval et Québec.

Le FMI juge que le Canada ne devrait pas assouplir ses règles hypothécaires

«Cela serait malvenu, car la dette des ménages reste élevée», explique-t-il dans un rapport.

Le marché de la propriété de luxe en croissance au Québec

BLOGUE INVITÉ. Dans la région de Mtl, 3% des unifamiliales vendues en 2018 ont été acquises au coût de 980 000$ ou plus.