L'Institut C.D. Howe croit que la Banque du Canada devrait émettre une cryptomonnaie

Publié le 25/11/2021 à 12:28

L'Institut C.D. Howe croit que la Banque du Canada devrait émettre une cryptomonnaie

Publié le 25/11/2021 à 12:28

Par La Presse Canadienne

L’Institut C.D. Howe estime qu’une monnaie numérique de la Banque du Canada devrait être émise sous forme de jeton. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — L’Institut C.D. Howe croit que la Banque du Canada devrait émettre une monnaie numérique pouvant être convertie en espèces.

Dans un nouveau rapport publié jeudi, le groupe de recherche affirme que les cryptomonnaies stables liées au dollar canadien pourraient devenir attrayantes si elles étaient convertibles en espèces émises par la Banque du Canada et étaient bien conçues et bien réglementées.

Une cryptomonnaie stable est une monnaie virtuelle liée à un actif sous-jacent tel qu’une monnaie fiduciaire.

L’Institut C.D. Howe estime qu’une monnaie numérique de la Banque du Canada devrait être émise sous forme de jeton, avec une technologie décentralisée pour le règlement des transactions.

Il souligne que les dollars canadiens numériques émis par les banques pourraient également encourager le secteur privé à introduire des cryptomonnaies stables liées au dollar canadien en permettant que leur conversion ait lieu de façon numérique, sans avoir à s’appuyer sur des billets de banque physiques.

Les auteurs du rapport ajoutent que les plateformes de cryptomonnaies stables pourraient avoir accès aux facilités de liquidité et à l’assurance-dépôts de la Banque du Canada pour atténuer le risque de ruée.

 

Sur le même sujet

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…