Hydro-Québec: Québec donne son ok à la ligne Appalaches-Maine

Publié le 14/04/2021 à 10:51

Hydro-Québec: Québec donne son ok à la ligne Appalaches-Maine

Publié le 14/04/2021 à 10:51

Par La Presse Canadienne

Cette ligne se raccordera à la ligne de transport New England Clean Energy Connect. (Photo: Nathan Denette pour La Presse Canadienne)

Le gouvernement du Québec annonce mercredi qu’il donne son autorisation à Hydro-Québec pour réaliser le projet de la ligne d’interconnexion des Appalaches-Maine sur le territoire des municipalités régionales de comté (MRC) des Appalaches et du Granit.  

Cette ligne se raccordera à la ligne de transport New England Clean Energy Connect (NECEC) qui sera construite sur une étendue de plus de 230 kilomètres dans l’État du Maine. Le projet permettra à Hydro-Québec d’augmenter ses exportations d’électricité.  

Le décret autorisant le projet a été adopté au conseil des ministres le 7 avril dernier. Le projet a été soumis à la procédure d’évaluation environnementale du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), dont le rapport a été rendu public en décembre dernier.   

En janvier, Hydro-Québec a obtenu le permis présidentiel pour le projet NECEC, ce qui lui a permis de commencer sa construction au sud de la frontière. Cet aval du département de l’Énergie des États-Unis était le dernier feu vert requis pour que le partenaire d’Hydro-Québec, Avangrid, puisse procéder à l’ensemble des travaux relatifs à l’interconnexion.   

Hydro-Québec mise grandement sur le NECEC, dont la mise en service est prévue en 2022, pour acheminer 9,45 térawattheures d’hydroélectricité par année pendant 20 ans à l’État du Massachusetts dans le cadre d’un contrat dont les revenus sont estimés à environ 10 milliards $ US.

 

À la une

À surveiller: BlackBerry, Apple et Tourmaline

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Bourse: Wall Street en ordre dispersé, le marché reprend son souffle

Mis à jour il y a 59 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto ouvre également dans le rouge.

Anxiété: inspirons-nous de Drouin et des Canadiens

Il y a 37 minutes | Geneviève Desmarais

BLOGUE INVITÉ. Non, se montrer vulnérable n’est pas un signe de faiblesse, au contraire.