Grève le soir et les fins de semaine par les syndiqués de Loto Québec

Publié le 24/01/2019 à 06:53

Grève le soir et les fins de semaine par les syndiqués de Loto Québec

Publié le 24/01/2019 à 06:53

Par La Presse Canadienne

Loto-Québec sera frappé à compter de jeudi soir par une autre grève de ses employés membres du Syndicat de professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ). Une grève de neuf jours avait été déclenchée le 29 novembre dernier.

Par voie de communiqué, le SPGQ précise que les quelque 450 syndiqués seront en grève de soirs et de fins de semaine pour une durée illimitée dès 18h00.

Le mois dernier, le président du SPGQ, Richard Perron, a précisé que trois mandats de grève différents avaient été adoptés, dont celui de débrayer le soir et la fin de semaine. Le syndicat a aussi déposé deux plaintes au Tribunal administratif du travail (TAT), l'une pour négociation de mauvaise foi et l'autre pour entrave à la pratique syndicale.

Pour souligner le déploiement de leur nouveau moyen de pression, les membres du SPGQ manifesteront à Montréal devant les bureaux de Loto-Québec, ce jeudi, de 11h45 à 13h15.

Les professionnels de Loto-Québec sont sans convention collective depuis décembre 2014. Le SPGQ affirme que les négociations avec l'employeur s'enfoncent dans l'impasse et que la société d'État négocie de mauvaise foi et demande à son personnel des concessions supplémentaires absentes de la table de négociations jusqu'à maintenant.

Le syndicat prétend que Loto-Québec utilise des consultants payés au triple d'un professionnel pour effectuer le même travail.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

À la une

Bombardier: «c'est la fin d'une époque et c’est extrêmement malheureux»

Tandis que les marchés accueillent favorablement la vente à Mitsubishi, les employés cachent mal leur déception.

Bombardier vend son programme d'avions régionaux à Mitsubishi

Mis à jour à 14:36 | Julien Arsenault, PC

Ce serait la dernière étape de la transformation de Bombardier dans le secteur aéronautique selon Alain Bellemare.

La Fed réfléchit à une éventuelle baisse des taux d'intérêt

13:24 | AFP

Depuis mai dernier, « le tableau a changé », explique le président de la Banque centrale.