Freeland veut accélérer l'adoption de mesures d'aide économique

Publié le 16/02/2021 à 14:25

Freeland veut accélérer l'adoption de mesures d'aide économique

Publié le 16/02/2021 à 14:25

Par La Presse Canadienne
Chrystia Freeland

Mme Freeland accuse les conservateurs de retarder le processus législatif aux Communes. Photo: La Presse canadienne)

La vice-première ministre Chrystia Freeland lance un appel aux conservateurs de l’opposition officielle pour accélérer l’adoption en Chambre d’un projet de loi sur les mesures de soutien économique pendant la pandémie.

Mme Freeland a envoyé mardi une lettre au chef conservateur, Erin O’Toole, tandis que les députés reviennent d’une semaine de pause et se préparent à reprendre le débat sur le projet de loi C-14.

Dans sa lettre, dont La Presse canadienne a obtenu copie, Mme Freeland accuse les conservateurs de retarder le processus législatif aux Communes, sans raison valable. « Si vous vous opposez au projet de loi comme vous en avez parfaitement le droit, il suffit de mettre fin aux tactiques dilatoires, de laisser le projet de loi faire l’objet d’un vote, puis de voter contre le projet de loi », écrit−elle. 

« M. O’Toole, ces tactiques dilatoires servent uniquement à retarder le processus, et ce, au détriment de notre pays. »

Le chef conservateur a répliqué en conférence de presse, mardi matin, suggérant qu’avec son projet de loi, le gouvernement libéral tentait notamment de corriger les lacunes des autres projets de loi sur la mise en œuvre des mesures de soutien, adoptées à la hâte.

« Le gouvernement est en charge de nos débats, ici, dans la Chambre des communes, a-t-il dit. Et si c’est une priorité pour la ministre Freeland, on va en débattre aujourd’hui (…) et tous les jours jusqu’à ce qu’il soit adopté. »

Depuis plus de deux mois 

Le gouvernement libéral a déposé au début de décembre ce projet de loi qui vise à mettre en œuvre les mesures de dépenses proposées dans son énoncé économique de l’automne. Ces mesures comprennent des milliards de dollars d’aide nouvelle liée à la pandémie, dans le but de compléter et étendre les programmes existants, mais aussi de créer de nouveaux programmes ciblés pour les industries durement touchées.

Les libéraux ont également promis 1200 $ par enfant de moins de six ans pour les familles gagnant jusqu’à 120 000 $ — et 600 $ pour les familles dont le revenu dépasse ce montant.

Plus de deux mois plus tard, cependant, en partie à cause de la pause des Fêtes de six semaines, le projet de loi a peu progressé au Parlement. Dans sa lettre, la ministre des Finances soutient que le projet de loi « ne devrait pas servir à des fins politiques » et elle demande à M. O’Toole d’appuyer son adoption pour soutenir les Canadiens « qui ont un urgent besoin de notre aide dans des circonstances difficiles et sans précédent ».

M. O’Toole a répondu mardi matin que les conservateurs sont là « pour débattre des projets de loi et de travailler avec le gouvernement pour le bien−être des Canadiens, particulièrement pendant la pandémie ».

L’énoncé économique prévoyait 25 milliards $ de nouvelles dépenses, tout en notant que le déficit était en voie d’atteindre 381,6 milliards $ à la fin de cet exercice. Le gouvernement a également prévenu que le déficit pourrait se rapprocher de 400 milliards $ si les restrictions de santé publique étaient prolongées ou augmentées.

La dette fédérale devrait dépasser les 1200 milliards $, sans compter le fonds de relance triennal proposé par le gouvernement, qui, selon les libéraux, pourrait coûter entre 70 et 100 milliards $.

 

Sur le même sujet

À la une

Immigration: Québec veut accélérer la reconnaissance des compétences

Mis à jour il y a 52 minutes | La Presse Canadienne

Les professionnels immigrants seront mieux accompagnés dans la reconnaissance de leurs compétences.

Les prix des propriétés résidentielles montréalaises ont grimpé de 21% en novembre

La faible offre de propriétés et la demande particulièrement forte ont exercé une pression à la hausse sur les prix.

Québec annonce des assouplissements à compter du 23 décembre

13:42 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

La santé publique recommande des assouplissements dans les rassemblements privés.