Des milliards de dollars cachés à l'étranger pour éviter l'impôt

Publié le 29/06/2018 à 06:24

Des milliards de dollars cachés à l'étranger pour éviter l'impôt

Publié le 29/06/2018 à 06:24

Par AFP

Des Canadiens ont évité de payer jusqu'à 3 milliards de dollars d'impôts au Canada en dissimulant des centaines de milliards de dollars à l'étranger, selon une étude de l'administration fiscale canadienne.


Au total, «la valeur des richesses cachées à l'étranger qui appartiennent aux Canadiens pourrait se chiffrer entre 75,9 et 240,5 milliards de dollars canadiens en 2013», selon les calculs de l'Agence du revenu du Canada (ARC).


Jusqu'à 3 milliards de dollars auraient ainsi échappé au fisc canadien en 2014, ce qui «soulève des questions importantes d'équité», selon le gouvernement, qui souhaite "cibler les particuliers fortunés qui tentent d'éviter de payer leur juste part d'impôt" en cachant leur argent dans d'autres pays.


Cette étude, la première de ce genre effectuée par le gouvernement fédéral, vise «à mieux cibler l'évasion fiscale et l'évitement fiscal abusif à l'international», a déclaré Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national dans un communiqué.


L'ARC souhaite notamment cibler les particuliers et entreprises dissimulant des biens à l'étranger par le biais de sociétés-écrans implantées dans des pays où le taux d'imposition est moindre, en appelant à «accroître la transparence autour des questions fiscales internationales» avec les autres pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).


Dans le sillage des révélations des Panama Papers en avril 2016 et des Paradise Papers en novembre 2017, près de 80 États — dont la totalité des membres de l'Union européenne — ont accepté, sous la houlette de l'OCDE et du G20, d'échanger des informations relatives aux comptes bancaires. D'ici fin 2018, ils seront plus de 90.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

La Zambie veut augmenter ses impôts ce qui inquiète Barrick Gold

Le chef de l’exploitation de la société fait valoir que les changements affecteraient la rentabilité de la mine.

Legault défend auprès de Trudeau sa déclaration fiscale unique

« M. Trudeau nous dit qu’il va regarder le dossier », a affirmé François Legault.

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.