Déficit zéro: Marceau n'y tient plus

Publié le 31/10/2013 à 14:17, mis à jour le 31/10/2013 à 14:17

Déficit zéro: Marceau n'y tient plus

Publié le 31/10/2013 à 14:17, mis à jour le 31/10/2013 à 14:17

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec ne va pas sacrifier la croissance économique sur l'autel du déficit zéro, a indiqué jeudi le ministre des Finances, Nicolas Marceau.

À l'occasion de la présentation des comptes publics 2012-2013, le ministre Marceau et son collègue du Conseil du trésor, Stéphane Bédard, ont semblé vouloir préparer le terrain à un report de l'équilibre budgétaire, normalement prévu au terme du présent exercice budgétaire.

En point de presse, M. Marceau a fait état "des difficultés" rencontrées par son gouvernement du côté des revenus. Il a ajouté que la création d'emplois était sa priorité et qu'il ne posera aucun geste susceptible de mettre à mal la croissance économique. Le contrôle des dépenses, le contrôle de la dette et le soutien à l'économie sont les trois facteurs qui guideront les décisions du gouvernement, a précisé le ministre, sans faire mention du retour à l'équilibre budgétaire.

De son côté, le ministre Bédard a indiqué que le Québec avait déjà une longueur d'avance sur l'Ontario quant au contrôle des dépenses. Le contexte économique devra aussi être pris en compte pour la suite des choses, a-t-il dit.

Le gouvernement Marois a bouclé l'année financière 2012-2013 avec un déficit de 1,6 milliard $, soit 100 millions $ de plus que les prévisions. Les dépenses de programmes ont été moindres de 395 millions $ et leur croissance a été contenue à 1,2 pour cent.

La lutte à la corruption a eu un impact très net sur les finances publiques en 2012-2013. Au 31 mars dernier, la dette brute était inférieure de 1,9 milliard $ aux prévisions. Selon le ministre Marceau, la moitié de la réduction est attribuable à la baisse du coût des immobilisations, une conséquence des mesures prises contre la corruption.

À la une

La consommation d'alcool au Canada a baissé en 2019-2020

Le vin s’est classé en tête au Québec avec 45,1 % des ventes totales d’alcool selon Statistique Canada.

Bourse: New York et Toronto remontent après 2 jours dans le rouge

Mis à jour il y a 58 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les principaux indices ont regagné des points après une ouverture en baisse.

Titres en action: Rogers, Metro, Netflix, Heineken, Roche...

Mis à jour à 11:02 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.