Défaut de paiement pour la capitale de Pennsylvanie

Publié le 12/10/2011 à 11:26

Défaut de paiement pour la capitale de Pennsylvanie

Publié le 12/10/2011 à 11:26

Par AFP

La capitale de l'Etat de Pennsylvanie (Est des Etats-Unis), Harrisburg, s'est déclarée en cessation de paiements à l'issue d'une longue crise budgétaire, selon un document de justice consulté par l'AFP mercredi.

Le conseil municipal de cette cité de quelque 50.000 habitants a voté mardi soir à 4 voix contre 3 pour enclencher le processus de restructuration de la dette dans le cadre du chapitre 9 du code des faillites.

La ville de Harrisburg pourra ainsi se protéger des poursuites de ses créanciers et négocier avec eux pour réduire sa dette, qu'elle estimait en août à 310 millions de dollars.

La municipalité se débattait avec les difficultés financières depuis plusieurs années, mise dans une situation précaire par un incinérateur à ordures qui s'est révélé un désastre financier.

Construit en 1972, fermé pour cause de pollution atmosphérique, l'incinérateur a fait l'objet d'une coûteuse rénovation en 2003, et a accumulé depuis les problèmes techniques, gonflant la facture au-delà des capacités de la ville.

Interrogé sur la chaîne CNBC à propos de l'impopularité de cette solution, que la majorité des habitants jugent irresponsable selon un sondage récent d'une chaîne de télévision locale, le comptable municipal Dan Miller a répondu qu'il n'y avait pas d'autre possibilité.

"En fait il est irresponsable de ne pas se déclarer en cessation de paiements. C'est le seul choix plausible en vue d'un rétablissement de long terme pour notre ville", a-t-il dit.

Les Etats-Unis ont introduit en 1934 la possibilité pour leurs collectivités locales et Etats fédérés de se mettre en cessation de paiements. Celle de Harrisburg est la plus importante depuis le début de la crise économique aux Etats-Unis fin 2007.

La municipalité doit cependant franchir une barrière judiciaire, a indiqué à l'AFP le directeur de la Commission des collectivités locales de Pennsylvanie, Mike Gasparre. La déclaration de cessation de paiements doit en effet être jugée recevable par la justice fédérale, or il n'est pas certain qu'elle le soit au vu de la loi de l'Etat de Pennsylvanie.

M. Miller a estimé sur CNBC qu'il ne parviendrait pas à redresser les comptes de la Ville sans passer par cette étape. "Sans la position de force dans laquelle nous met la cessation de paiements, nous n'aurons pas de vraie négociation" avec les créanciers, a-t-il estimé.

Harrisburg a cherché de multiples moyens d'échapper à ce sort. La municipalité a fait appel à la solidarité de l'Etat, qui s'y est refusé. Elle a multiplié les mesures d'économie, y compris en licenciant des employés.

La Ville est également en train de vendre aux enchères une collection d'objets historiques accumulée en vue d'un musée de la Conquête de l'Ouest, projet du maire précédent (au pouvoir de 1982 à 2010) qui n'a jamais abouti.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street digère des décrets de Donald Trump

Mis à jour le 10/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine la séance de lundi en ordre dispersé, digérant de nouvelles mesures de relance.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

10/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés asiatiques ont souffert des tensions sino-américaines grandissantes.

Titres en action: Kodak, Twitter, McDonald's...

Mis à jour le 10/08/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.