COVID-19: Ottawa annonce un nouveau plan d'aide de 82 G$

Publié le 18/03/2020 à 10:58, mis à jour le 18/03/2020 à 13:56

COVID-19: Ottawa annonce un nouveau plan d'aide de 82 G$

Publié le 18/03/2020 à 10:58, mis à jour le 18/03/2020 à 13:56

(Photo: Getty Images)

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé mercredi un nouveau plan de 27 milliards de dollars canadiens d’aides directes et de 55 milliards de reports d’impôts, pour aider le Canada à affronter la pandémie de coronavirus.

« En cette période exceptionnelle, notre gouvernement prend des mesures exceptionnelles », a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse devant sa résidence officielle.

« Nous allons fournir jusqu’à 27 milliards de dollars en soutien direct aux travailleurs et aux entreprises canadiennes, et 55 milliards pour répondre aux besoins de liquidités des familles et des entreprises canadiennes sous forme de reports d’impôts, afin d’aider à stabiliser l’économie », a-t-il détaillé.

« Au total, ce soutien de 82 milliards de dollars représente plus de 3 % du PIB du Canada », a souligné le premier ministre.

Alors que les effets de la pandémie se font de plus en plus sentir sur l’économie canadienne, ces mesures « permettront aux Canadiens de payer leur loyer et leurs courses, et aideront les entreprises à continuer à payer leurs employés et leurs factures en ces temps d’incertitude », a justifié M Trudeau.

Ces mesures aideront tant les travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi que les parents qui doivent rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants. Elles aideront aussi les entreprises canadiennes à rebondir après la pandémie.

Selon le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, il s’agit d’une « première phase » pour aider les Canadiens affectés par la COVID-19.

Les mesures annoncées dans le plan de 27 milliards $ doivent être mises en œuvre dès le début du mois d’avril ou en mai, mais elles requièrent une sanction royale. Le Parlement devra donc être convoqué – avec un nombre plus restreint de députés – pour les adopter.

Le leader parlementaire du gouvernement, Pablo Rodriguez, a affirmé que tous les partis d’opposition se sont entendus sur la nécessité de rappeler la Chambre des communes et que cela pourrait se concrétiser dès la semaine prochaine.

Le Canada comptait mercredi quelque 600 cas confirmés de coronavirus, et huit décès.

Les mesures proposées

Le fédéral propose d’instaurer l’Allocation de soins d’urgence, qui prévoit jusqu’à 900 $ aux deux semaines, pour une période maximale de 15 semaines. Cette prestation aiderait les travailleurs, y compris les travailleurs autonomes, qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi.

Cette allocation s’applique aussi aux parents qui doivent rester à la maison pour prendre soin de leurs enfants et qui ne sont pas en mesure de gagner un revenu, qu’ils soient admissibles ou non à l’assurance-emploi.

Pour recevoir cette prestation, les Canadiens devront attester qu’ils répondent aux critères d’admissibilité et la renouveler toutes les deux semaines.

Les Canadiens qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi et qui sont frappés par le chômage en raison de la COVID-19 auront droit à une allocation de soutien d’urgence.

Le gouvernement fédéral propose également d’augmenter les prestations maximales de l’Allocation canadienne pour enfants pendant l’année 2019-2020 de 300 $ par enfant. Pour les familles à revenu modeste, le fédéral versera un paiement spécial ponctuel par l’intermédiaire du crédit pour la TPS.

Il est estimé qu’un parent seul de deux enfants à faible revenu pourrait bénéficier d’une aide additionnelle à court terme de près de 1500 $.

Afin de prévenir les mises à pied, le gouvernement fédéral propose aussi d’accorder aux petites et moyennes entreprises une subvention salariale temporaire pour une période de trois mois.

L’aide annoncée mercredi s’ajoute au milliard de dollars que le gouvernement fédéral s’est déjà engagé à verser pour les systèmes de santé provinciaux, la recherche, l’équipement de protection, l’assouplissement des règles de l’assurance-emploi et la stabilisation économique.

Et c’est en plus du soutien en crédit de 10 milliards $ qui a été mis à la disposition des entreprises.

On prévoit aussi une aide plus ciblée pour différents groupes de personnes qui sont dans une situation vulnérable, comme les personnes en situation d’itinérance ou les victimes de violence conjugale. Le fédéral promet d’augmenter l’aide à cet effet.

Un nouveau fonds de soutien sera également fourni aux communautés autochtones afin de répondre aux besoins immédiats des communautés inuites, des Premières Nations et de la Nation métisse.

Ces mesures s’ajoutent à une première enveloppe de 10 milliards de dollars canadiens débloquée vendredi dernier pour aider les entreprises du pays.

Impôts repoussés

À l’instar de Québec, le gouvernement fédéral repousse aussi la date limite pour les déclarations de revenus de 2019.

Les particuliers auront jusqu’au 1er juin 2020 pour produire leurs déclarations d’impôts et jusqu’au 31 août 2020 pour les payer.

L’Agence de revenu du Canada encourage ceux qui s’attendent à toucher des prestations du crédit pour la TPS ou de l’Allocation canadienne pour enfants à ne pas trop tarder.

 

 

 

Sur le même sujet

Montréal: Medicom haussera sa capacité de production de N95

L'entreprise affirme que dès à présent, elle peut fournir près de 3,3 millions de respirateurs N95 au réseau de la santé.

L'inflation aux États-Unis, aussi une séquelle des généreux plans de relance

20/01/2022 | AFP

Aux États-Unis, l’inflation a atteint 7% en 2021, un rythme que le pays n’avait pas connu depuis près de 40 ans.

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

21/01/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.