Budget Canada 2012: la pièce d’un cent éliminée

Publié le 29/03/2012 à 16:12, mis à jour le 29/03/2012 à 17:26

Budget Canada 2012: la pièce d’un cent éliminée

Publié le 29/03/2012 à 16:12, mis à jour le 29/03/2012 à 17:26

Par Mathieu Lavallée

Ne lancez pas toutes vos « cennes noires » dans une fontaine pour faire un souhait. Elles deviendront bientôt des pièces de collection.

Le gouvernement fédéral a décidé de mettre fin à leur production dans son budget 2012 pour réduire ses dépenses. À l’heure actuelle, il en coûte à Ottawa1,6 cent pour frapper chaque pièce.

Plusieurs pays ont déjà retiré de leur monnaie la plus petite unité de leur devise comme la Nouvelle-Zélande, l’Australie, les Pays-Bas, la Norvège, la Finlande et la Suède.

Les Canadiens pourront toujours les utiliser tant qu’il en restera en circulation. Sa production et sa distribution se termineront en 2012.

Pour les détaillants, rien ne change quant à leur prix ou l’application des différentes taxes. Une fois le prix d’une transaction établi après les taxes, son montant devra être arrondi au multiple de cinq cents le plus proche selon des règles équitables et transparentes.

Les montants pour les transactions électroniques n’auront pas à être arrondis.

François Dupuis, économiste en chef du Mouvement Desjardins, a particulièrement aimé cette mesure qu’il qualifie de « logique ».

« Ils citent la plupart des arguments que nous avons soulevés dans notre seconde étude sur la question en 2008 », nous a-t-il confié. Cette pièce n’avait plus d’utilité et ne représentait aucun pouvoir d’achat.

Normalement, la pièce de cinq cents devrait subir le même sort d’ici cinq ans, comme le billet de cinq dollars qui pourrait être remplacé par une pièce de monnaie.

Notre couverture du budget fédéral 2012

À la une

Quel avenir pour les stations de ski?

Il y a 18 minutes | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. «On peut s’attaquer au problème dès maintenant en s’adaptant et en se diversifiant.»

Un nouveau président chez Medisca, une première en 35 ans

Il y a 3 minutes | Emmanuel Martinez

La multinationale montréalaise se spécialise dans les solutions pharmaceutiques personnalisées.

Israël/Iran: pourquoi les cours du pétrole ne s'envolent-ils pas?

Il y a 21 minutes | AFP

Les exportations de pétrole de l'Iran sont notamment soumises à des sanctions internationales.