Impact d'une destitution: Trump crie au loup

Publié le 31/08/2018 à 09:30

Impact d'une destitution: Trump crie au loup

Publié le 31/08/2018 à 09:30

Par Les Affaires

Le président américain, Donald Trump (Source: Getty Images)

PODCAST | On vous parle aujourd’hui de la fameuse déclaration du président Donald Trump selon laquelle les marchés «s’effondreraient» si jamais il était destitué. Or, si l’on se fie à l’histoire financière des États-Unis, un tel scénario n’aurait pratiquement pas d’impact sur la Bourse.

Depuis la fondation des États-Unis, deux présidents américains ont été mis en accusation (Andrew Johnson, en 1868, et Bill Clinton, en 1998) et un troisième, Richard Nixon, a démissionné en 1974 face à la quasi-certitude d’une mise en accusation suivie d’une destitution.

Johnson et Clinton n’ont pas été destitués en raison d’un manque de votes au Sénat - il faut les deux tiers des voix pour destituer un président.

Résultat?

Andrew Johnson : la Bourse a reculé un peu, mais a clôturé l’année à la hausse, selon la Stern School of Business de l’Université de New York.

Richard Nixon : la Bourse a chuté, mais pour d’autres raisons, affirment les spécialistes.

Bill Clinton : il n’y a eu aucun impact.

Approfondir le sujet avec l'analyse géopolitique hebdomadaire de François Normand.

Destitution de Trump: les marchés ne «s'effondreraient» pas

 

 


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

20/07/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Investir: trois critères pour choisir ses actions

19/07/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Un investisseur devrait analyser ses titres boursiers comme s'ils étaient une entreprise privée.