Atteinte à la vie privée: record de signalements au fédéral

Publié le 05/11/2014 à 06:16

Atteinte à la vie privée: record de signalements au fédéral

Publié le 05/11/2014 à 06:16

Par Denis Lalonde

(Photo: Bloomberg)

Les signalements volontaires de fuites de renseignements personnels dans les institutions fédérales ont plus que doublé durant le dernier exercice.

Selon le Rapport annuel 2013-2014 concernant la Loi sur la protection des renseignements personnels, 228 atteintes à la protection des données à l’échelle du gouvernement ont été signalées au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, soit plus du double des 109 atteintes signalées durant l’exercice précédent.

Les chiffres de 2013-2014 constituent un record pour une troisième année de suite.

«Toute perte ou communication non autorisée de renseignements personnels constitue une atteinte à la protection des données. Les personnes concernées n’étaient pas toujours au courant de l’atteinte; dans d’autres cas, les personnes ont été officiellement informées ou elles l’ont appris par les médias», note le commissaire Daniel Therrien. Ce dernier est entré en poste le 5 juin dernier, tandis que le rapport couvre la période du 1er avril 2013 au 31 mars 2014.

Des 228 signalements volontaires, 154 ont été le résultat d’erreurs humaines, 36 d’accès non autorisés, 29 de pertes et 9 de vols.

Les organisations gouvernementales qui ont rapporté le plus d’incidents sont Anciens Combattants Canada (60), Citoyenneté et Immigration Canada (54), l’Agence du revenu du Canada (33), Service correctionnel Canada (22), le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et de Développement (9) et la Gendarmerie royale du Canada (9).

«Au total, 4 800 identités pourraient avoir été compromises par ces fuites de données personnelles, dont près de 1 000 pour une seule brèche survenue à l’Agence du revenu du Canada», ajoute Daniel Therrien en entrevue.

Aucune organisation à l'abri

Le rapport souligne qu’aucune organisation n’est à l’abri d’une atteinte possible à la protection des données. «Même le Commissariat à la protection de la vie privée en a fait l’expérience, avec la perte d’un disque dur contenant des renseignements sur les employés survenue lorsqu’il a déménagé son administration centrale de l’Ontario au Québec», lit-on dans le rapport. Cet incident devrait figurer au Rapport annuel de 2014-2015.

Daniel Therrien précise que les signalements atteindront fort probablement un nouveau record en 2014-2015. La raison est simple: depuis mai, les signalements ne sont plus volontaires, mais obligatoires pour les fuites «importantes» de renseignements personnels constatées dans les institutions fédérales.

«Une fuite importante touche un grand nombre d’individus ou peut avoir des conséquences financières sérieuses pour les personnes touchées. Il y a donc deux variables à évaluer: l’impact et le nombre», explique le commissaire.

À la une

Canada: les villes veulent 7 G$ pour des logements abordables

Il y a 18 minutes | La Presse Canadienne

Les maires de villes au Québec espèrent, du même coup, plus de flexibilité dans le processus.

Le vaccin de Johnson & Johnson est approuvé au Canada

Mis à jour il y a 9 minutes | La Presse Canadienne

Il s'agit du quatrième vaccin contre la COVID-19 approuvé au pays et le premier à nécessiter une seule dose.

Bourse: l'effet de l'emploi effacé par les taux obligataires

Mis à jour il y a 0 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les taux obligataires, dont la récente montée rend la Bourse nerveuse, accéléraient aussi.