Webtélé: REER obligatoires de Castonguay, bonne ou mauvaise idée ?

Publié le 14/01/2011 à 16:16, mis à jour le 14/01/2011 à 18:12

Webtélé: REER obligatoires de Castonguay, bonne ou mauvaise idée ?

Publié le 14/01/2011 à 16:16, mis à jour le 14/01/2011 à 18:12

Par lesaffaires.com

Cette semaine, dans la webtélé Le 1100 René-Lévesque Ouest, vos blogueurs favoris partagent leur idées sur la proposition de Claude Castonguay, ex-ministre de la Santé, de créer un régime obligatoire d’épargne retraite pour les travailleurs. 


Pour visionner le webépisode, cliquer ici


PLUS:


Le dernier rapport Castonguay: il faut contraindre les citoyens à épargner


Mooney : Que penser du REER-Castonguay?


Vézina : Retraite : les plus jeunes à fort risque


Bérard : Qui s'illusionne le plus, les Québécois face à leur retraite ou les Américains face à leur dette?


Pouliot : Retraite, plusieurs seront pauvres raide


Visionnez les autres épisodes de la série « Le 1100 René-Levesque Ouest » ici :


Épisode 1


Épisode 2


Épisode 3


Épisode 4


 


 


 


 


 


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Bérard - Une pétition pour légaliser le 8e groupe hôtelier au monde, airbnb

Mis à jour le 14/11/2013

BLOGUE. Connaissez-vous le site de location de maisons/appartements airbnb ? Lancé en 2008 à San ...

Bérard - Les 10 détaillants québécois perçus comme les plus responsables

Mis à jour le 13/11/2013

BLOGUE. Plus de 4 Québécois sur 10 seraient prêts à boycotter un détaillant qui ...

À la une

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.

Comment calculer la valeur intrinsèque d'une entreprise

Il y a 17 minutes | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si l’on applique la méthode scientifique, la formule pour calculer cette valeur est relativement simple.

Avantage concurrentiel (partie 2): les coûts de commutation et l’économie d’échelle.

BLOGUE INVITÉ. Est-ce un avantage concurrentiel du point de vue des banques canadiennes et de la STM?