Un couple en voie de réussir son vieux rêve de retourner à la campagne

Publié le 31/10/2009 à 00:00

Un couple en voie de réussir son vieux rêve de retourner à la campagne

Publié le 31/10/2009 à 00:00

Elles n'emploient pas des milliers de personnes, mais ces petites entreprises progressent de façon spectaculaire. Leurs dirigeants font part dans cette série de six articles de leur vision et les défis qu'ils doivent relever.

1- UDI Équipement à la croisée des chemins

2- Pauline Brassard veut vendre aux PME son logiciel de planification de la main-d'oeuvre

3- Orckestra connaît un grand succès, mais peine à recruter du personnel qualifié

4- Un couple en voie de réussir son vieux rêve de retourner à la campagne

Nancie Ferron et Daniel Joannette se sont retrouvés au chômage lorsque Remstar a fermé la salle de nouvelles de la station de télévision TQS en juin 2008. Une fois le choc passé, le couple de journalistes a choisi de réaliser son rêve de retour à la terre. Ils ont ouvert, en mai dernier, à leur ferme à Saint-Eustache, leur boutique de produits dérivés de la lavande qu'ils cultivent. Leur défi : attirer les gens sur le chemin Fresnière, leur seul point de distribution, et ce, avec un budget restreint.

Après avoir été journaliste pendant quatre ans à Winnipeg pour Radio-Canada, M. Joannette revient au Québec en 1995. Deux ans plus tard, il achète une terre à Saint-Eustache qui comprend un verger et deux érablières. Il la loue à un voisin pour la cultiver. " Nous avons dû couper 1 100 pommiers, trop âgés pour être cultivés de façon rentable ", raconte M. Joannette, âgé de 53 ans.

Une " révélation "

Passé à TQS, le journaliste rencontre Nancie Ferron. Lors d'un voyage dans le Sud de la France, ils ont comme une révélation en voyant des champs de lavande. " En 15 minutes, notre décision était prise ", explique Mme Ferron, 42 ans. Contrairement à son compagnon, elle n'était pas une fille de la terre. Toutefois, pendant ses études, elle a conçu des parfums. L'agriculture pour lui, la parfumerie pour elle : le mariage parfait !

De retour de France, les apprentis-fermiers se documentent sur la culture de la lavande, achètent des semences, font les semis dans la serre d'un voisin et mettent en terre 6 000 plants dans ses champs au printemps 2006. Tout en poursuivant leur travail de journalistes à TQS.

Neuf mois après avoir perdu leur emploi à TQS, ils ouvrent la boutique Pure Lavande, culture et parfumerie, le 21 mai 2009. Celle-ci est aménagée dans une maison ancestrale datant du milieu du 18e siècle à Sainte-Hénédine, en Beauce, et transportée par camion en pièces détachées puis reconstruite à Saint-Eustache. Le 21 juin commencent les visites guidées aux champs. La PME n'est pas encore rentable.

Une quarantaine de produits

Depuis le 21 mai, 35 000 visiteurs se sont présentés au 902, chemin Fresnière. Un chiffre jugé très satisfaisant par les entrepreneurs, compte tenu du budget promotionnel restreint dont ils disposent.

Pure Lavande cultive et extrait l'huile essentielle de la lavande. Elle fait transformer la matière première en une quarantaine de produits par un laboratoire privé : savon en pain, shampoing, huile de massage, lait pour le corps, poudre pour le bain, tisane, etc. En outre, la marque offre en vrac quatre produits nettoyants, notamment du savon à lessive.

Le couple Ferron-Joannette ne vend que dans sa boutique et sur son site Internet (www.purelavande.ca). Il refuse que ses produits soient distribués dans des chaînes de pharmacies ou de parfumeries. " Nous ne voulons pas trop nous disperser, car nous visons le marché haut de gamme ", dit Mme Ferron.

Par contre, on n'exclut pas d'ouvrir plus tard une ou deux boutiques au Québec. Pour sonder le marché de Québec, Pure Lavande louera un stand à la Place Laurier en novembre et décembre.

Cependant, dans le but d'atteindre rapidement le seuil de rentabilité, la priorité des entrepreneurs est d'attirer le plus de visiteurs possible à sa boutique située à 47 kilomètres du centre-ville de Montréal (comparativement à 159 km pour son concurrent Bleu Lavande). Au moins 50 % de plus dès l'an prochain, entre autres en créant des activités pendant les fins de semaine.

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.