Bourse: en voie d'une clôture en hausse à New York et Toronto

Publié le 24/12/2013 à 16:18

Bourse: en voie d'une clôture en hausse à New York et Toronto

Publié le 24/12/2013 à 16:18

À l’approche de la fin d’une séance boursière écourtée au Canada et aux États-Unis, les principaux indices nord-américains se maintenaient en territoire positif peu avant midi.

Sur Bay Street, le S&P/TSX semblait bien encaisser l’annonce de la minière Sherritt de se départir de l’ensemble de ses activités liées au charbon pour se concentrer sur les secteurs des métaux et de l’énergie. L'indice phare de la Bourse de Toronto grimpait de 54 points pour s’établir à13 502 points, en hausse de 0,40%.

Au sud de la frontière, sur Wall Street, la Bourse de New York affichait la même tendance, dans le sillage d'indicateurs américains jugés encourageants. Le S&P500 s’appréciait de 4 points à 1832 points, en hausse de 0,24%, le Dow Jones grignotait 0,30% ou 49 points à 16 343 points et le Nasdaq, à forte composition technologique, de 0,10% à 4 152 points.

Les Bourses de New York et Toronto fermeront ce mardi à 13 heures, soit trois heures d'avance, à l'occasion de la fête de Noël. En milieu de journée, le dollar canadien s'échangeait à 94,15 cents US, en baisse de 0,09 cent.

Partout ailleurs, la tendance semblait à la hausse, autant en Europe qu'en Asie. C'était vrai à Tokyo, à Hong Kong, à Londres et à Paris.  

Stimulée par des signaux de bon augure pour la croissance en 2014, Wall Street avait entamé la semaine de Noël en faisant grimper lundi le Dow Jones (+0,45% à 16.294,61 points) et le S&P 500 (+0,53% à 1.827,99 points) à de nouveaux sommets. 

Les indices furent aidés aux États-Unis par l'annonce d'une progression plus forte que prévu des commandes de biens durables aux Etats-Unis en novembre. Tirées en partie par le secteur des transports, elles ont progressé de 3,5%.

"C'est un signe encourageant, qui reflète la dissipation des inquiétudes liées à une éventuelle nouvelle crise budgétaire et la volonté croissante des entreprises de dépenser" leur argent, relevait Mei Li, économiste à FTN Financial.

"Les compagnies semblent adopter une stratégie plus offensive grâce à l'amélioration des perspectives économiques", ajoutait-elle.

"L'attention se portera bientôt sur les chiffres des ventes de Noël", remarquaient par ailleurs les analystes de Schaeffer's Investment Research. "Les chiffres préliminaires des magasins traditionnels et en ligne ne sont pas aussi élevés qu'espéré", soulignaient-ils.

Avec AFP

À la une

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour à 17:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.

Twitter: un rendement assuré de 43%?

EXPERT INVITÉ. Le titre de Twitter se négocie à 37,80$US, 43% sous le prix offert par Elon Musk. Pourquoi?