Toshiba se lance dans la production... de légumes !

Publié le 15/05/2014 à 22:38

Toshiba se lance dans la production... de légumes !

Publié le 15/05/2014 à 22:38

Par Dominique Froment

Photo: Bloomberg

Un des leaders de l’industrie mondiale de la technologie, Toshiba, se lance dans la production de… légumes ! Depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima, la culture en milieu clos est très populaire au Japon.

Le groupe japonais s'apprête en effet à produire en usine des légumes sans pesticides ni autres substances chimiques, grâce à un incroyable appareillage électronique permettant de maintenir une ambiance aseptisée. L’objectif du fabricant de réacteurs nucléaires est simple : contribuer à maintenir les hommes en bonne santé. Rien d’autre !

Son usine, située en banlieue de Tokyo, sera dotée d'éclairages fluorescents spéciaux optimisés pour la croissance des végétaux, d'un air climatisé qui maintient toujours la même température et un degré d'humidité constant et d'un dispositif de surveillance de l'état physique des plantes et d'équipements de stérilisation pour l'emballage des produits. La gestion de l'ensemble reposera sur des moyens similaires à ceux employés dans ses usines aseptisées de semi-conducteurs.

Sur une surface de près de 2 000 mètres carrés, le groupe va produire l'équivalent de trois millions de salades par an. Et, si vous en doutez, la direction de Toshiba, qui gère son propre hôpital à Tokyo, affirme que cette nouvelle activité est parfaitement cohérente avec la stratégie du groupe puisqu’elle donnera une nouvelle dimension à sa division de soins sanitaires.

Celle nouvelle rappelle un peu une entrevue accordée à Les Affaires par Mohamed Hage, président fondateur des Fermes Lufa, qui pratique la culture en serre sur les toits d’édifices : « Il y a plus de technologie dans mes serres que dans n'importe quelle société informatique, avait déclaré M. Hage. Je gère même les insectes sur mon iPad.»

Le groupe japonais prévoit aussi cultiver, en fonction de la demande, des légumes ayant des particularités précises, comme une plus forte teneur en vitamine C.

Toshiba voit grand et dit étudier la construction d'une grande usine de légumes hors du Japon ainsi que la vente d'équipements dédiés à ce type d'installations.

D'autres groupes d'électroniques du Japon se sont déjà intéressés aux «usines à légumes». Panasonic et Fujitsu ont aussi des exploitations agricoles de ce type, ouvertes récemment dans la préfecture de Fukushima où la population craint que les légumes cultivés dans les champs ne soient radioactifs. À la fin de 2013, Sharp, une autre japonaise, a inauguré un labo à Dubaï qui expérimente la production de fraises en milieu fermé.

 

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?