Succession chez Desjardins : bilan impressionnant, enjeux majeurs


Édition du 19 Mars 2016

Monique F. Leroux peut quitter son poste avec le sentiment du devoir accompli. Elle a été élue présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins en mars 2008, en pleine crise des prêts hypothécaires à haut risque (subprimes). Cette crise, à ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Jimmy Jean devient le nouvel économiste en chef chez Desjardins

Desjardins a annoncé mercredi la nomination de Jimmy Jean au poste de vice−président, économiste en chef et stratège.

Marché hypothécaire, les petits joueurs perdent du terrain

26/04/2021 | Joanie Fontaine

En 2020, Desjardins a octroyé 40,6% des prêts reliés à l'acquisition d'une propriété.

À la une

Régis Labeaume tire sa révérence

Régis Labeaume ne sollicitera pas un cinquième mandat à la mairie de Québec cet automne.

Construction: une entente possible d'ici le 21 mai?

Des entrepreneurs en construction croient toujours possible de s’entendre avec l’Alliance syndicale d’ici le 21 mai.

Montréal n'est pas en situation de crise du logement, selon Andrée Laforest

La ministre responsable de l’Habitation, Andrée Laforest, estime que Montréal ne vit pas de crise du logement.