Stingray: achète trois chaînes spécialisées

Publié le 23/07/2015 à 15:07

Stingray: achète trois chaînes spécialisées

Publié le 23/07/2015 à 15:07

Par La Presse Canadienne

Éric Boyko, le pdg de Stingray, est propriétaire de l’entreprise avec Télésystème et Novacap. [Photo : Gillel Delisle]

Groupe Stingray Digital (Tor., RAY.A) a réalisé sa première acquisition depuis son entrée en Bourse le mois dernier en mettant la main sur le groupe Brava, qui exploite trois chaînes musicales spécialisées.

Brava NL et Brava HD, dédiées à l'opéra, au ballet ainsi qu'à la musique classique, ainsi que DJAZZ.tv, spécialisée dans le jazz ainsi que les styles similaires, rejoignent quelque 35 millions d'abonnés en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient ainsi que dans les Antilles, selon l'entreprise montréalaise.

La transaction comprend un paiement initial de 8 millions $ ainsi que des versements supplémentaires en fonction de la performance jusqu'à concurrence de 3 millions $.

« Nous avons plus de 1000 heures de contenu avec chaque chaîne, a expliqué jeudi le président et chef de la direction de Stingray, Eric Boyko, au cours d'un entretien téléphonique. On ajoute aussi le jazz et le classique à notre bouquet de chaînes. »

La société de 225 employés, qui a vu le jour en 2007, compte actuellement 110 millions d'abonnés à travers 111 pays et exploite des chaînes de télévision musicales en plus d'offrir un service radiophonique en ligne sans publicité.

D'après M. Boyko, cette acquisition, rentable dès la première année, permettra à Stingray de séduire de nouveaux clients en déployant Brava NL, Brava HD et DJAZZ.tv en Amérique du Nord ainsi qu'en Amérique latine prochainement.

« C'est un créneau qui n'est pas exploité, a-t-il dit. C'est une niche. La beauté du jazz et du classique, c'est que nous n'avons pas besoin de plusieurs langues (pour rejoindre les abonnés). »

La transaction s'est négociée en quelques semaines avec le groupe Brava _ établi aux Pays-Bas _ puisque les deux parties se « connaissent » depuis longtemps, a expliqué M. Boyko.

« Ils étaient orientés vers l'Europe et l'Afrique, a-t-il précisé. Dans le cadre de leur croissance en Amérique du Nord et en Amérique latine, ils avaient besoin d'un nouveau vecteur de croissance. »

Dans le cadre de la transaction, dont la clôture est prévue au cours des prochaines semaines, le directeur de l'exploitation et le directeur de la création du groupe Brava, Robert Rutten et Rob Overman, intégreront les bureaux de Stingray à Amsterdam pour continuer de gérer les trois chaînes.

M. Boyko a estimé que la taille de cette acquisition cadrait dans le plan de croissance de Stingray _ qui possède entre autres les chaînes Galaxie, Concert TV et Karaoke Channel.

En après-midi, à la Bourse de Toronto, le titre de Stingray se transigeait à 7,14 $, en hausse de 11 cents ou 1,56 pour cent.

 

 

À la une

Bourse: Wall Street fermée, Toronto termine en hausse

Mis à jour il y a 3 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street était fermée ce lundi pour le jour férié du Martin Luther King Day.

À surveiller: Pfizer, Cogeco et Fiera

08:52 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Pfizer, Cogeco et Fiera? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les compagnies aériennes s'alarment du «chaos» si la 5G n'est pas limitée près des aéroports

Il y a 42 minutes | AFP

Les acteurs du secteur aérien aux États-Unis s’inquiètent des conséquences de la 5G sur les avions.