Stéphanie Kennan, nouvelle collaboratrice de Les Affaires

Publié le 13/02/2020 à 13:46

Stéphanie Kennan, nouvelle collaboratrice de Les Affaires

Publié le 13/02/2020 à 13:46

Par lesaffaires.com

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. L'auteure du livre Mon site web chez le psy rédige aussi des billets de blogue sur le site web de Les Affaires.

Voici un extrait de son premier billet, dans lequel elle explique pourquoi les PME doivent oser un marketing plus stratégique:

EXPERTE INVITÉE. On peut s'en désoler : le marketing est rarement considéré comme une fonction stratégique de la PME. Les ressources humaines vivent un drame similaire : on perçoit ces services comme une dépense. Le budget marketing ne représente alors qu'un chiffre, souvent un simple pourcentage des revenus. Une mauvaise année et hop ! le voilà parti en fumée... tout comme les rêves de croissance.

Ne serait-il pas plus sage de bâtir un plan ambitieux, directement collé sur la planification stratégique de l'entreprise, et de s'interroger ensuite sur les moyens financiers nécessaires pour réussir ? Évidemment ! Mais pourquoi la plupart des entreprises ne procèdent-elles pas de cette façon ?

Pour consulter la chronique complète, abonnez-vous!


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Mirabel: Airbus Canada se tourne vers la subvention salariale

Il y a 48 minutes | La Presse Canadienne

Airbus Canada a choisi, comme Air Canada, de se tourner vers la subvention salariale d'urgence d'Ottawa.

COVID-19: des employés d'entretien ménager du privé réclament une prime de risque

Il y a 56 minutes | La Presse Canadienne

Des travailleurs du privé qui font du nettoyage et de la désinfection en sous-traitance demandent une prime de risque.

Sans vaccin, la vie ne reprendra pas son cours normal dit Trudeau

Les programmes d'aide financière seront-ils reconduits à la fin de cette première vague?