Sommet des «Trois Amigos»: des irritants à apaiser entre le Canada et les É-U

Publié le 17/11/2021 à 18:30

Sommet des «Trois Amigos»: des irritants à apaiser entre le Canada et les É-U

Publié le 17/11/2021 à 18:30

Par La Presse Canadienne

La Maison-Blanche n’a pas ouvert sa frontière aux Canadiens adéquatement vaccinés avant le début novembre, soit trois mois après que le Canada eut ouvert la sienne aux Américains. (Photo: Getty Images)

Washington — Alors que le premier ministre Justin Trudeau s’apprête à rencontrer les présidents des États-Unis Joe Biden et du Mexique Andrés Manuel López Obrador, des observateurs estiment que la liste d’irritants est longue dans le camp canadien. Voici un aperçu des enjeux qui dérangent.

 

Oléoducs

En plus du projet Keystone XL, l’administration Biden a démontré peu d’enthousiasme face aux projets Line 3 et Line 5, deux chantiers majeurs de la pétrolière Enbridge, à Calgary. Des manifestations ont eu lieu et des poursuites judiciaires ont été intentées contre ces projets au sud de la frontière.

 

Afghanistan

Le Canada a été tenu dans l’ignorance jusqu’à la dernière minute au moment du retrait chaotique des troupes américaines en Afghanistan. Malgré les investissements massifs en argent et en sacrifices de ses soldats, le Canada n’a pas eu droit à un préavis de son allié américain.

 

Protectionnisme

Le président Biden utilise fréquemment des formules lourdes de sens en matière de protectionnisme économique pour s’assurer la sympathie des électeurs américains et il promet que son grand chantier d’infrastructures sera réservé aux entrepreneurs et aux fournisseurs américains en imposant des conditions sévères aux participations étrangères.

 

Voitures électriques

L’industrie automobile canadienne est au front pour s’opposer à un crédit d’impôt que propose le gouvernement américain aux acheteurs de véhicules électriques fabriqués aux États-Unis et dans des usines syndiquées seulement. Des critères jugés injustes pour la concurrence.

 

Hydro-Québec

Le projet de ligne électrique entre le Québec et la Nouvelle-Angleterre permettant de fournir de l’énergie propre aux Américains a été rejeté lors d’un référendum tenu au Maine, le mois dernier.

 

Frontière canado-américaine

La Maison-Blanche n’a pas ouvert sa frontière aux Canadiens adéquatement vaccinés avant le début novembre, soit trois mois après que le Canada eut ouvert la sienne aux Américains.

 

ACEUM

En plus de l’affaire des véhicules électriques, décrite comme une violation des termes du nouvel accord de libre-échange, le Canada et les États-Unis sont toujours en désaccord devant la volonté incessante des Américains de pénétrer le marché des produits laitiers au Canada.

Sur le même sujet

À la une

Le Canada est encore loin d'avoir une vraie stratégie industrielle

ANALYSE. Un an après le dépôt d’un important rapport à ce sujet, Monique Leroux explique ce qu’il manque pour y arriver.

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.