Robert Dutton, nouvelle recrue de l'EEB

Publié le 17/05/2013 à 16:06, mis à jour le 17/05/2013 à 16:21

Robert Dutton, nouvelle recrue de l'EEB

Publié le 17/05/2013 à 16:06, mis à jour le 17/05/2013 à 16:21

L’École d’entrepreneurship de Beauce a recruté une vedette parmi ses entrepreneurs-entraîneurs : Robert Dutton, l’ancien président et chef de la direction de RONA, se joint à l’équipe de façon permanente.

Il avait déjà fait un passage remarqué à l’EEB et il a décidé d’accompagner les entrepreneurs-athlètes de manière encore plus assidue en devenant le tout premier entraîneur en résidence de l’école.

À ce titre, il fera des interventions variées et fréquentes auprès des entrepreneurs en formation.

M. Dutton a dirigé RONA de 1992 à 2012 et sous sa gouverne, l’entreprise a connu une croissance soutenue, jusqu’à devenir le plus important distributeur et détaillant canadien de produits de quincaillerie, de rénovation et de jardinage. En 2002, il a mené RONA à la Bourse de Toronto.

L’an dernier, l’Université de Montréal lui a remis un doctorat honoris causa sous la recommandation de l’École des hautes études commerciales de Montréal.

M. Dutton a été remercié l'année dernière sous la pression d'actionnaires. Ces derniers mettaient en doute la vision de la direction qui excluait une prise de contrôle par Lowe's, le quincailler américain qui avait tenté d'acquérir Rona. 

 

 

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre

À la une

Bourse: la Nasdaq à un sommet, le Dow prend une pause

Mis à jour le 01/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les acteurs du marché ont appris que 2,4 M d’emplois privés ont été créés en juin aux États-Unis.

Titres en action: Tesla, General Motors

Mis à jour le 01/07/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Entrée en vigueur de l'ACEUM sous haute tension

01/07/2020 | AFP

La version finale du traité avait été ratifiée fin 2019 après de nombreux amendements sous l’impulsion des démocrates.