Réforme fiscale : Ottawa ne doit pas décourager la prise de risque


Édition du 30 Septembre 2017

Le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, a fait preuve d'audace en se lançant dans une réforme de la fiscalité des professionnels et des entrepreneurs. C'est un enjeu auquel l'ancien ministre des Finances conservateur, Jim Flaherty, avait refusé de s'attaquer à ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Fiscalité d'entreprise: la grande distorsion

EXPERT INVITÉ. Certaines dispositions font en sorte que des entrepreneurs peuvent être surimposés.

Un secret qui peut valoir des centaines de milliers de dollars

12/04/2019 | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Ces fonds de placement méconnus peuvent être très avantageux sur le plan fiscal.

À la une

Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique

15:31 | AFP

Le G7 s’est aussi entendu sur « pour instaurer une taxation minimale à l’impôt sur les sociétés ».

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

15:15 | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

10:49 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».