Recul des inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis

Publié le 21/01/2021 à 10:06

Recul des inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis

Publié le 21/01/2021 à 10:06

Par AFP
Un commerce fermé à New York

(Photo: Getty Images)

Les inscriptions au chômage ont un peu baissé aux Etats-Unis sur une semaine, après une forte hausse la semaine précédente, et restent à un niveau exceptionnellement élevé, selon les données publiées jeudi par le département du Travail.

Du 10 au 16 janvier, 900 000 personnes se sont inscrites au chômage, contre 926 000 personnes la semaine précédente, selon des données révisées en forte baisse. Les analystes tablaient sur une baisse plus forte, et attendaient 845 000 inscriptions.

Les inscriptions au chômage sont un baromètre permettant de mesurer le rythme des suppressions d'emplois et des licenciements.

Leur niveau élevé et historique est un casse-tête pour le nouveau président Joe Biden, qui hérite ainsi de l'un des marchés du travail les plus sinistrés dans l'histoire moderne du pays.

Les inscriptions avaient fortement augmenté la semaine précédente, principalement parce que les droits des demandeurs d'emplois avaient été prolongés, ce qui avait permis à de nombreux chômeurs en fin d'allocations de se réinscrire.

Au cours de la première semaine de janvier, un peu plus de 5 millions de personnes touchaient le chômage, soit 127 000 de moins que la semaine précédente, selon les dernières données disponibles.

Mais en comptant tous les programmes d'aides au chômage et à la perte de revenus, et notamment l'allongement des droits au chômage et leur extension aux travailleurs qui n'y ont habituellement pas droit, près de 16 millions d'Américains étaient concernés au cours de la dernière semaine de décembre, ces données étant publiées avec deux semaines de décalage.

Cela représente 2,4 millions de personnes de moins que la semaine précédente, mais la hausse des inscriptions laisse présager une nouvelle augmentation du nombre de bénéficiaires.

 

Plan de sauvetage

Joe Biden, qui a pris ses fonctions mercredi à la Maison-Blanche, veut faire adopter rapidement par le Congrès un plan de sauvetage de 1 900 milliards de dollars comprenant des aides d'urgence pour les ménages les plus vulnérables et les petites entreprises.

Les chômeurs trouveront alors un peu de répit, le texte prévoyant que les aides soient prolongées jusqu'au 30 septembre, et autant que nécessaire.

La secrétaire au Trésor, Janet Yellen, une économiste spécialiste du chômage, a plaidé mardi devant le Sénat pour des dépenses généreuses, estimant qu'à long terme, «les avantages seront bien plus grands que les coûts financiers».

Un plan d'investissement, centré autour des énergies vertes, sera présenté dans les semaines à venir et doit permettre de créer des «millions» d'emplois manufacturiers «bien payés».

 

Sur le même sujet

Québec met le cap sur la requalification des chômeurs de la pandémie

Le gouvernement injecte 91 M$ d'ici deux ans dans des programmes de formation de main-d'oeuvre.

Les reports de paiement hypothécaires concordent avec le chômage, selon la SCHL

Les secteurs comptant le plus de travailleurs au chômage à cause de la pandémie ont profité des programmes de report.

À la une

Bourse: Wall Street et Toronto terminent en forte hausse

Mis à jour il y a 35 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les indicateurs laissent croire que l'économie se rétablira plus vite que prévu.

Titres en action: Recipe Unlimited, Tesco, Dassault Aviation et Honda

Mis à jour à 13:54 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.