Québec permet la réouverture progressive des tours de bureaux

Publié le 15/07/2020 à 11:35

Québec permet la réouverture progressive des tours de bureaux

Publié le 15/07/2020 à 11:35

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

Les tours de bureaux pourront recommencer à accueillir «progressivement» le personnel des entreprises de services à compter du 18 juillet, ont annoncé le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale Jean Boulet et la ministre déléguée aux Transports Chantal Rouleau en conférence de presse mercredi.

«Si vous êtes un comptable il peut être nécessaire d'avoir une rencontre en présentiel dans le cas de certaines transactions. Dans d'autres cas, le télétravail est plus difficile à cause d'une situation familiale. Dans plusieurs situations, il peut être important pour des entreprises d'avoir des réunions en présentiel», a énuméré M. Boulet afin de justifier cette étape du déconfinement malgré une hausse de transmission communautaire de COVID-19.

Chantal Rouleau, qui est aussi ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, a souligné que l’intérêt de ramener les travailleurs sur les lieux de travail est aussi de revitaliser les centres-villes, qui ont souffert du confinement. «C'est difficile pour le Centre-Ville. Nous avons discuté avec des organisations impliquées et le retour des travailleurs est important. En suivant la recommandation de santé publique, cette première étape aidera grandement la vitalité économique».

Chaque entreprise devra développer son propre protocole pour s’assurer que le taux d’occupation de ses locaux ne dépasse pas 25 %. Le télétravail demeure toutefois fortement recommandé.

Protéger les employés 

Ce retour «progressif» dans les milieux de travail sera accompagné de consignes à respecter pour tenter de prévenir une nouvelle vague de cas de COVID-19. Le port du couvre-visage sera notamment requis dans les ascenseurs, où l’on ne peut respecter une distance de deux mètres entre chaque occupant. Une attention particulière devra être apportée à l'efficacité des systèmes de ventilation. 

Les espaces communs, comme les toilettes et les cantines, ne pourront accueillir qu’un nombre limité d’employés, qui devront porter un couvre-visage. 

Des inspections seront effectuées, afin de s'assurer que les consignes soient respectées.

S'il est difficile de faire respecter une distance de 2 mètres entre chaque employé, l'employeur doit fournir le matériel nécessaire, comme les couvre-visages, et s'assurer qu'il est bel et bien porté, a souligné en entrevue plus tôt cette semaine un représentant de la CNESST.

À la une

Le Québec doit déjà se préparer à la prochaine pandémie

22/01/2021 | François Normand

ANALYSE - On a recensé l’éclosion de plus de 300 maladies infectieuses dans le monde entre 1940 et 2004, dont l'Ebola.

Bourse: les indices de Wall Street terminent en ordre dispersé

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le resserrement des mesures sanitaires dans le monde pèse sur les marchés.

Titres en action: Alphabet, Intel, Nuvei

Mis à jour le 22/01/2021 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.