Profits en baisse de 13,6% pour Hydro-Québec

Publié le 15/05/2020 à 13:54

Profits en baisse de 13,6% pour Hydro-Québec

Publié le 15/05/2020 à 13:54

Par La Presse Canadienne
Le siège social d'Hydro-Québec.

(Photo: Romeo Mocafico)

Hydro-Québec a vu ses profits plonger de 13,6% au premier trimestre et la tempête économique provoquée par la pandémie de COVID-19 obligera la société d'État à revoir à la baisse ses prévisions pour l'année.

Pour la période de trois mois terminée le 31 mars, le bénéfice net s'est établi à 1,53 milliard $, alors qu'il avait été de 1,77 milliard $ au premier trimestre l'an dernier, lorsque les températures hivernales avaient été plus froides, ce qui avait stimulé les ventes au Québec et sur les marchés extérieurs.

Le chiffre d'affaires a décliné de 5,8 %, à 4,37 milliards $. Les ventes nettes au Québec ont fléchi de 107 millions $, tandis que du côté des exportations, le recul a été de 91 millions $, en raison de volumes et de prix moins élevés.

«Il faut s'attendre à ce que les répercussions de la pandémie de COVID-19 se fassent sentir au cours des prochains trimestres», a prévenu vendredi le chef de la direction financière et du risque d'Hydro-Québec, Jean-Hugues Lafleur, dans un communiqué. 

Le plus récent plan stratégique de la société d'État ciblait un bénéfice net approximatif de 2,9 milliards $ - qui est versé dans les coffres de l'État - pour l'année en cours. Si Hydro-Québec a prévenu que cette contribution serait moins importante, elle n'a pas chiffré le déclin pour le moment. 

Le nouveau coronavirus aura une incidence à la fois sur les ventes au Québec ainsi qu'à l'extérieur de la province et sur les investissements, en raison de «l'interruption ou du ralentissement des activités sur les chantiers».

Depuis le 13 mars, la société d'État a vu la consommation d'électricité fléchir de 5% au Québec, puisque la hausse de 3% constaté du côté résidentiel n'a pas été suffisante pour contrebalancer les reculs respectifs de 11% et 8% constatés chez la clientèle commerciale et les grands clients industriels - comme les alumineries. 

En ce qui a trait aux exportations, une baisse oscillant de 6% à 9% a été constatée par Hydro-Québec. Des baisses ont été observées en Ontario (10%, en Nouvelle-Angleterre (3%) et dans l'État de New York (8%).

Sur le même sujet

À la une

Appui des actionnaires d'Alstom au rachat de Bombardier Transport

11:02 | AFP

Kim Thomassin de la CDPQ et Serge Godin de CGI deviendront des administrateurs d'Alstom.

À surveiller: Cogeco, Goodfood, Suncor

Que faire avec les titres de Cogeco, Goodfood et Suncor? Voici quelques recommandations d’analystes.

Shopify double presque ses revenus au troisième trimestre

Il y a 33 minutes | La Presse Canadienne

Les entreprises qui ont décidé de se concentrer davantage sur leurs efforts en ligne lui ont permis de bondir.