Prix de l'essence: plus de transparence ou de bureaucratie ?

Publié le 12/06/2007 à 15:15

Prix de l'essence: plus de transparence ou de bureaucratie ?

Publié le 12/06/2007 à 15:15

Par lesaffaires.com
Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Claude Béchard, a annoncé sept mesures visant à "assurer une plus grande transparence des prix de l'essence", qui connaissent des fluctuations importantes depuis deux ans. Voici les sept mesures : 1-Demander à la Régie de l'énergie de fixer quotidiennement plutôt qu'à chaque semaine le prix minimum estimé, qui reflète les coûts normaux d'acquisition des détaillants de carburants. 2-Demander aux pétrolières de justifier par écrit à la Régie toute augmentation de prix. 3-Demander aux détaillants de carburants d'afficher le prix minimum estimé fixé par la Régie. 4-Exiger que chaque station d'essence au Québec informe la Régie de l'énergie de toute modification de leurs prix affichés. Dans un deuxième temps, mandater la Régie afin qu'elle fasse en sorte que cette information soit facilement accessible au public, notamment par l'utilisation des technologies. 5-Demander aux détaillants de carburants d'afficher les composantes du prix moyen à la pompe des carburants pour le mois passé. 6-Appuyer les consommateurs dans leurs efforts de réduction de leur consommation de carburants. 7-Demander au gouvernement fédéral d'élargir le mandat du Bureau de la concurrence. Ces actions volontaires constituent également la réponse promise par le ministre Béchard afin de s'assurer que les pétrolières ne refileront pas la nouvelle taxe verte de 0,8 ¢/litre aux consommateurs. Le pari du gouvernement est que la concurrence jumelée à la pression de l'opinion publique convaincront une ou des entreprises de ne pas ajouter la taxe verte au prix à la pompe. Le reste de l'industrie serait ainsi obligé de suivre cet exemple, sous peine de risquer le boycott. Comment les citoyens pourront-ils faire la distinction entre une station service qui choisit d'absorber la taxe verte et son concurrent, qui offre le même prix parce qu'il jouit d'une moins bonne marge de profit ? Est-ce que les consommateurs vont vraiment creuser plus loin que le prix affiché à la pompe lors de leur choix de station service ? Même l'impact du prix est partiellement annulé par les habitudes des gens, qui ont l'habitude de faire le plein au même endroit. Beaucoup de rapports Si les nouvelles mesures vont multiplier les rapports envoyés par le secteur pétrolier à la Régie de l'énergie, il n'est pas clair qu'elles empêcheront les 4000 stations d'essence d'ajuster leur prix à la hausse. Les investissements qui seront nécessaires, du côté du secteur pétrolier et à la Régie de l'énergie, vont d'une manière ou d'une autre se répercuter sur le prix de l'essence. Ce sont donc les consommateurs qui pourraient subir une hausse des prix due à de nouvelles exigences visant à mieux les informer sur la hausse des prix ! Face à la méfiance actuelle de l'opinion publique envers le secteur pétrolier, l'industrie se dit toutefois heureuse des nouvelles mesures. "Le consommateur va être mieux informé sur le fonctionnement du marché de l'essence", a confié à La Presse Sonia Marcotte, de l'Association québécoise des détaillants indépendants. Reste à voir à quel point cette quantité d'information réussira à rejoindre le consommateur en question… Pour aller plus loin : http://www.mrn.gouv.qc.ca/presse/communiques-detail.jsp?id=6230 Ministère des Ressources naturelles http://www.lapresseaffaires.com/article/20070612/LAINFORMER/70612015/5891/LAINFORMER01 La Presse

image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Détrompez-vous, la hausse ne profite pas qu'aux GAFAs

BLOGUE. Surprise. Le mouvement haussier commence à gagner des secteurs plus cycliques.

Donald Trump s'en prend à nouveau à l'aluminium canadien

De nouveaux tarifs douaniers seront imposés.

Bourse: le Nasdaq franchit la barre des 11000 points

06/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. L'indice a une nouvelle fois profité de la bonne santé de plusieurs de ses valeurs phares.