Pas d'excuse pour traîner la patte

Publié le 23/10/2012 à 10:30, mis à jour le 29/10/2012 à 14:38

Pas d'excuse pour traîner la patte

Publié le 23/10/2012 à 10:30, mis à jour le 29/10/2012 à 14:38

Fini, les excuses. Si le Québec et le Canada sont moins productifs que les États-Unis, ce n'est pas parce qu'ils sont peuplés de petites entreprises ou trop actifs dans des secteurs comme les ressources naturelles. Ils ne font tout simplement pas le nécessaire, selon une nouvelle étude publiée par Deloitte.

Année après année, classement après classement, la productivité du Canada traîne loin derrière celle des États-Unis et de plusieurs autres pays développés.

Lisez la suite sur le site de Productivité 202020.

***********************

Productivité 202020 se veut un programme rassembleur. Lancé par le Groupe Les Affaires, son objectif est de permettre au Québec d'accroître sa productivité de 20 % d'ici 2020, et d'assurer ainsi la compétitivité de nos entreprises.

Nous lançons ce défi à la communauté d'affaires québécoise, puisque c'est en augmentant la productivité de chaque entreprise que nous pourrons atteindre cette cible ambitieuse, mais réaliste.


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Et si on donnait des cours de savoir-vivre entrepreneurial...

BLOGUE INVITÉ. Il manque un point essentiel à la formation de nos aspirants dirigeants: le savoir-vivre entrepreneurial.

Legault prudent sur les nouvelles difficultés de Bombardier

M. Legault s’est limité à dire qu’il fallait maintenant tenter de « faire le mieux possible ».

737 MAX: Boeing cherche à emprunter au moins 10 G$

09:42 | AFP

Cette somme lui permettra de faire face à la facture galopante de la crise du 737 MAX.