OPA : Aliments Maple Leaf adopte une dragée toxique

Publié le 30/06/2010 à 15:59

OPA : Aliments Maple Leaf adopte une dragée toxique

Publié le 30/06/2010 à 15:59

Par La Presse Canadienne

Aliments Maple Leaf a adopté un régime de droits des actionnaires, parfois appelé "dragée toxique", afin de se protéger contre toute tentative de prise de contrôle non sollicitée.


Le géant canadien du secteur de la transformation des aliments a indiqué que le plan entrerait en vigueur si un acquéreur potentiel jugé indésirable cherchait à mettre la main sur 20 pour cent ou davantage de l'entreprise.


Maple Leaf a précisé par voie de communiqué que la mesure n'avait pas été prise en réaction à une transaction actuelle ou anticipée.


Le régime a plutôt été adopté à la suite de la conclusion mercredi _ précédemment annoncée _ de l'entente entre la société torontoise et ses deux plus importants actionnaires, soit McCain Capital et le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario, ou Teachers, a indiqué Maple Leaf.


Ensemble, les deux actionnaires détenaient le contrôle de l'entreprise.


Cependant, Teachers chercherait à se départir de sa participation de 35 pour cent dans Maple Leaf, que certains évaluent à 450 millions $, ce qui mettrait un terme à sa relation de longue date entretenue avec la famille McCain.


Maple Leaf est une entreprise de transformation des aliments de premier plan, avec 23 500 employés au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Asie. Ses ventes se sont élevées à 5,2 milliards $ en 2009.


À la Bourse de Toronto, mercredi après-midi, le cours des actions des Aliments Maple Leaf était de 8,76 $, en baisse de 18 cents par rapport à son précédent taux de clôture.


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Le marché de la propriété de luxe en croissance au Québec

21/05/2019 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Dans la région de Mtl, 3% des unifamiliales vendues en 2018 ont été acquises au coût de 980 000$ ou plus.

Syntax de Montréal achète l'allemande Freudenberg et l'américaine EmeraldCube

Syntax se donne les moyens d'aller jouer dans la cour des grands.

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

10:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour il y a 27 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.