Nouvelle chaire de recherche sur les changements démographiques

Publié le 10/09/2014 à 23:15

Nouvelle chaire de recherche sur les changements démographiques

Publié le 10/09/2014 à 23:15

Par Valérie Lesage

Photo; Shutterstock

L’Université Laval et l’Université du Québec à Montréal, dans une rare collaboration, lancent une nouvelle chaire de recherche sur les enjeux économiques des changements démographiques.


Les deux institutions ont obtenu le soutien financier de l’Industrielle-Alliance (750 000$ sur 5 ans), du CIRANO (1,2 M$) et de la Régie des rentes du Québec (150 000$) pour cette chaire de recherche qui se penchera sur les incidences économiques du vieillissement de la population.


«Elle comble l’absence d’organisation consacrée à la recherche économique sur les changements démographiques au Québec et au Canada», a souligné le recteur de l’Université Laval Denis Brière.


Les titulaires, les professeurs de sciences économiques Jean-Yves Duclos (Université Laval) et Pierre-Carl Michaud (ESG UQAM), orienteront leurs travaux pour mieux comprendre les effets du vieillissement sur les comportements concernant le travail, la retraite, l’épargne et l’utilisation des soins de santé. Ils chercheront à contribuer à la formulation de politiques publiques qui pourraient permettre de corriger certains effets négatifs du vieillissement de la population, de protéger le niveau de vie des citoyens et d’assurer la sécurité financière des gouvernements.


«Il faut utiliser la science pour mieux gérer le pays», a souligné Claude Montmarquette, président et directeur général du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) et des cotitulaires de la nouvelle chaire Industrielle-Alliance.


«Comme chercheur, je déplore qu’on propose beaucoup de solutions en recherche qui sont parfois évacuées dans les discussions. On a de bons chercheurs, profitons-en, amenons le débat à un autre niveau», a-t-il ajouté.


Le réputé économiste considère qu’il est grandement temps d’approfondir les connaissances sur les changements démographiques et les défis qu’ils posent.


«C’est le défi majeur du Québec. On une population qui vieillit et des jeunes qui sont bien éduqués et qui ont une mobilité importante. Si on les fait fuir parce qu’on ne fait pas des ajustements importants à tous les niveaux; dette, finances publiques et pression sur le système de santé, cette société ne vivra pas longtemps.»


 


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Entrepreneuriat : quand la démographie s’en mêle

Édition du 20 Octobre 2018 | Julie Cailliau

En plein mois de l'entrepreneuriat, permettez-moi de vous parler de... main-d'oeuvre. Oui, encore, la fameuse, la ...

Malgré le boom de construction, les résidences pour aînés continuent de trouver preneurs

29/06/2018 | Martin Jolicoeur

Malgré une offre en nette croissance, la demande de résidences pour personnes âgées se maintient partout au Québec.

À la une

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Il y a 7 minutes | La Presse Canadienne

En revanche, la Banque du Canada s’attend à ce que la croissance se redresse à partir du deuxième trimestre.

À surveiller: CP, TFI et Stryker

Que faire avec les titres de CP, TFI et Stryker?

10 choses à savoir mercredi

La CIA sur Instagram, la viande végétale de Beyond Meat chez IGA, une exposition pour comparer les pollutions urbaines.