Nouvelle carte interactive des déversements d'eaux usées au Québec

Publié le 28/09/2020 à 15:18

Nouvelle carte interactive des déversements d'eaux usées au Québec

Publié le 28/09/2020 à 15:18

Par La Presse Canadienne
Une carte du Québec

(Image: capture d'écran)

La Fondation Rivières a réalisé une carte interactive des déversements d’eaux usées au Québec, en collaboration avec l’École des médias de l’UQÀM, qu’elle rend disponible au public lundi à l’occasion de la Journée mondiale des rivières.

«Pour la première fois le citoyen peut avoir une idée de l’ampleur des dégâts» causés à la rivière de sa municipalité, clame le directeur général André Bélanger dans un entretien téléphonique avec La Presse Canadienne.

Pour la Fondation Rivières, le temps était venu d’informer le public sur l’ampleur de la situation.

«Depuis le "flushgate" à Montréal (déversement d’eaux usées dans le fleuve en 2015), l’enjeu de la qualité et d’accessibilité à l’eau interpelle beaucoup les Québécoises et les Québécois. Or, des déversements d’eaux usées, il y en a partout et à tous les jours! La population doit savoir où se situent les quelque 60 000 déversements d’eaux usées non traitées par année et l’évolution dans chaque municipalité. La carte illustre le symptôme d’une maladie inquiétante et surtout, elle permet de dresser une liste des municipalités où il faut intervenir de toute urgence pour colmater les brèches. (…) La transparence. Voilà notre objectif», explique M. Bélanger.

La Fondation a voulu simplifier les données publiées par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, dans le but de les rendre plus accessibles aux citoyens. L’information colligée entre 2011 et 2019 a toujours été disponible, toutefois elle était plus facile à lire pour un ingénieur en hydraulique que pour la population en général, donne en exemple Jean−Hugues Roy, professeur de journalisme de données à l’UQÀM et collaborateur.

Cet outil simple permettra au citoyen d’observer l’ampleur des déversements d’eaux usées dans sa municipalité et de faire des comparaisons avec les autres municipalités.

Avec les changements climatiques, le phénomène des tempêtes tropicales va s’accentuer, selon M. Bélanger, et «on se dirige vers des années où il va pleuvoir beaucoup en peu de temps».

«On invite les citoyens à signaler le problème à leur municipalité de manière que ça devienne une priorité», a conclu M. Bélanger.

 

 

 

Ce reportage a été préparé dans le cadre du programme de Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

 

 

À la une

COVID-19 : François Legault demande quatre semaines d'efforts de plus

Mis à jour à 17:50 | Denis Lalonde

Le Défi 28 jours devient un «Défi 56 jours».

On a testé l'iPad Air d'Apple

Apple lance un nouvel iPad Air cet automne. On l'a mis à l'essai. Voici ce qu'on en pense.

Facebook met un pied dans le monde du jeu vidéo à la demande

15:41 | AFP

«Nous débutons avec des jeux mobiles développés spécifiquement pour les téléphones intelligents», explique-t-on.