Montréal: abribus alimentés par l'énergie solaire

Publié le 19/01/2010 à 17:20

Montréal: abribus alimentés par l'énergie solaire

Publié le 19/01/2010 à 17:20

Par Ulysse Bergeron
Quatre cents nouveaux abribus remplaceront graduellement le parc actuel de la STM. Sur ce nombre, 20% et 25% devraient être dotés de panneaux solaires afin d'assurer un éclairage aux abris.

Montréal compte près de 3000 abribus. De ce nombre quelques-uns sont déjà alimentés par des panneaux solaires. « Depuis un an, nous testons des technologies solaires sur une cinquantaine d'abris », indique Normand Robert, conseiller corporatif et gestion des réseaux à la STM.

L'objectif de se tourner vers le solaire est double : réduire les coûts tout en bénéficiant d'une énergie renouvelable. « Connecter un abribus à une source d'énergie peut coûter entre 3000 et 10 000 dollars », explique M. Robert. La conception et l'intégration à un abribus d'un système d'énergie solaire gravitent autour de 5000 dollars.

Rentable que le solaire? Rien n'est moins sûr. Jusqu'à présent, les technologies employées n'assurent toujours pas une alimentation régulière. Une batterie entièrement chargée a une autonomie d'environ 48 heures, explique Normand Robert. « La neige et la noirceur sont autant d'éléments qui peuvent influencer la capacité de rechargement », note-t-il.

Déjà, la STM a constaté que les systèmes d'énergies solaires ne permettaient pas d'alimenter les panneaux publicitaires. Un facteur important. Rappelons que la vaste majorité des 3000 abribus du réseau de la STM appartiennent à la fois à la STM et à CBS Affichage.

À la une

10 choses à savoir vendredi

Ce pickup électrique veut en découdre avec Tesla. La menace qui guette Hydro-Québec, Labatt au-delà de la bière.

Pourquoi Claret a augmenté sa participation dans Alithya

BALADO. Claret a récemment augmenté sa participation dans Alithya. Pourquoi? On en parle avec Vincent Fournier.

Gérer son risque de survie

EXPERT INVITÉ. Imaginez si vous épuisiez vos économies avant de mourir...