Monique Leroux, votre pdg de l'année

Publié le 22/12/2011 à 08:24, mis à jour le 23/12/2011 à 11:56

Monique Leroux, votre pdg de l'année

Publié le 22/12/2011 à 08:24, mis à jour le 23/12/2011 à 11:56

Par Martin Jolicoeur


Une croissance que l’ancienne dirigeante de Quebecor et de la Banque Royale du Canada insiste pour préciser être toujours au bénéfice des membres de Desjardins. «Nous, on ne fait pas de croissance pour de bons résultats. On n’a pas une logique d’annonce de résultats et de transactions à chaque trimestre. Ce n’est pas du tout notre logique. La croissance que l’on veut et que l’on fait vise toujours en bout de piste à tenter de devenir meilleur pour les membres.»


Rentabilité plus difficile


C’est ce qui, par exemple, aurait d’abord motivé les investissements «excessivement importants» consentis entre autres du côté de sa plateforme technologique cette année. Des investissements de l’ordre de 475M$ -quelque 100 M$ de plus qu’à l’habitude-, immédiatement pointés du doigt pour expliquer des résultats financiers qui s’annoncent, après trois trimestres, moins flamboyants que les dernières années.


Pour les neuf premiers mois de l’exercice 2011, Desjardins affichait des excédents en baisse de 5% par rapport à l’an dernier, alors que ses revenus totaux au grimpé eux de 8%. En 2010, pour l’ensemble de son exercice, le Mouvement Desjardins avait engrangé un excédent record de 1, 44G$, en hausse de 38% par rapport 2009.


Malgré ce qui s’annonce à tout le moins comme une baisse de la croissance de l’excédent annuel, Monique Leroux se montre ferme: l’année 2011 sera malgré tout, martèle-t-elle, «assez solide sur le plan financier », prenant soin de n’en dire d’avantage. Les résultats de l’ensemble de son année financière, incluant donc le quatrième trimestre se terminant dans quelques jours, sont attendus au mois mars.


Les PME... et plus encore


Les travaux de nouvelle opération de capitalisation de Desjardins, «un incontournable» pour la pérennité de Desjardins selon Mme Leroux, n’étant pas terminée, impossible d’en savoir davantage sur le sujet, autant en ce qui a trait au mécanisme de ventes des «parts de capital», ou en en ce qui a trait au rendement espéré par les membres qui décideront d’acquérir ces nouvelles ces parts que s’apprête à émettre la Fédération des caisses Desjardins. Cela devrait se faire au cours du premier trimestre de 2012.



image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Le Mouvement Desjardins affiche un excédent en baisse de 20% au 1er trimestre

Le revenu total de la coopérative financière s'est chiffré à 5,665 milliards $.

La croissance américaine pourrait être plus forte que prévu

Mis à jour le 12/04/2019 | lesaffaires.com

Il est vrai que la croissance de l’économie américaine n’est plus aussi vive qu’à la mi-2018 , mais...

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.