Miser sur la qualité pour étendre ses marchés


Édition du 16 Septembre 2017

Les éclats de Donald Trump et des lobbys américains font craindre le pire à bien des industries canadiennes. Bois, aluminium, lait... Pourtant, tous ne s'en effraient pas. En tout cas, pas ceux qui travaillent dans le secteur de la production porcine, qui n'est pas soumise, elle, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La confiance des exportateurs canadiens atteint un creux historique

La moitié des répondants précisent que la pandémie a eu des effets très négatifs sur leurs ventes.

Toutes les mines du Québec en pause dans les prochains jours

25/03/2020 | François Normand

Des employés devront toutefois assurer la sécurité et la maintenance des sites miniers aux quatre coins du Québec.

À la une

Tendance inquiétante aux É.-U pour les producteurs québécois d'énergie verte

12/08/2020 | François Normand

Un rapport publié mardi montre une diminution de l’appétit des entreprises pour l’électricité renouvelable aux É.-U.

Ah, la Gaspésie!

BLOGUE INVITÉ. Après la déception de 2018, est-ce que l'expérience client fut à la hauteur cette fois-ci?

Le déficit ontarien devrait atteindre 38,5G$ en 2020-2021

En trois mois, le gouvernement ontarien a presque doublé sa projection de déficit annuel.